Comment devenir persévérant et réussir ses objectifs facilement.Méthode. Revolution Positive. La persévérance est ce qui fait la différence entre les personnes qui réussissent et toutes les autres

Comment devenir persévérant et réussir tous vos objectifs ?

On ne va pas se mentir : la persévérance est une des clés du succès.

Il y a cependant un problème : nous avons trop facilement tendance à abandonner au moindre obstacle ou à jeter l’éponge quand quelque chose se met au travers de nos plans.  Par conséquent, nous ne réalisons pas les objectifs que nous désirons tant.

N’est-ce pas ?

C’est terrible, mais c’est humain. Au moindre obstacle, ciao.

Mais il est grand temps de changer. Il est grand temps d’entraîner votre persévérance. Il est grand temps d’aller de l’avant ! Ici, on va parler persévérance parce que vous aurez tant à gagner à persévérer.

Je n’ai pas échoué. J’ai juste trouvé 10 000 façons qui ne fonctionnent pas. Thomas Edison

Thomas Edison, une personne qui sait ce que c'est la persévérance. Il a persévéré et accomplis de nombreux objectifs.

Cette phrase résume très bien ce que c’est la persévérance.

J’en suis sûr que vous connaissez Thomas Edison. Vous savez, c’est cet homme qui a tout simplement révolutionné la société au 20e siècle. Pionnier de l’électricité, il est aujourd’hui considéré comme un des plus grands inventeurs de cette époque.

Mais voilà. Il faut que vous sachiez une chose : il n’a pas réussi du premier coup. Nul ? Je n’aurais pas dit ça.

S’il n’avait pas persévéré, l’électricité serait arrivée beaucoup plus tard.

Il a dû essayer, encore réessayer, des dizaines et des centaines de fois avant de réussir à faire cette découverte.

Mais Thomas Edison n’était pas le seul. Ils sont plusieurs comme lui à avoir persévéré jusqu’à atteindre leur succès mérité. On peut citer Michael Jordan, le célèbre basketteur qui a loupé tellement de paniers avant de pouvoir réussir et devenir ce qu’il est actuellement. JK Rowling qui s’est vu refuser plusieurs fois ses livres dans de grandes maisons d’édition et qui, aujourd’hui est devenue une écrivaine à succès avec entre autres, Harry Potter. Will Smith qui a été rejeté plus d’une centaine de fois à des castings et qui est devenu malgré un comédien hors pair. Et j’en passe. Il y en a beaucoup.

Toujours persévérer et ne jamais abandonner. Au bout d'un moment, ça paye.

Dans quel cas vous situez-vous ?

Ces personnes ont toutes quelque chose en commun : la persévérance.

La persévérance est cette capacité que vous avez de persister, d’avoir la patience et l’acharnement nécessaires pour tenir vos objectifs à long terme malgré les difficultés et les échecs que vous pouvez rencontrer. C’est une qualité absolument nécessaire au succès.

C’est être un marathonien et non un sprinter.

Une personne qui court sur la route. Pour réaliser ses objectifs, il faut savoir être un marathonien.

Mais comment travailler cette compétence ? Comment tenir sur le long terme ? Comment devenir un marathonien ? Justement, c’est ce qu’on va voir ensemble à travers cet article.

Prenez un bon café ou un bon thé. Et c’est parti.

Mais juste avant de vous dévoiler quelques techniques…

Pourquoi votre volonté ou votre motivation ne suffira pas pour réaliser vos objectifs

Pour tenir sur le long terme, il vous faut un système. Il vous faut quelque chose de solide pour rester sur les rails.

“T’inquiète pas Lirone, je suis grave motivé !”

Outch. Grave erreur.

Si vous comptez uniquement sur votre volonté et votre motivation, vous allez tout droit dans le mur. Je l’ai appris à mes dépens et pendant longtemps, je n’ai pas voulu voir la réalité en face.

Courbe de la motivation en fonction du temps. Idéal.

La motivation au cours du temps pourrait ressembler à ça.

Courbe de motivation en fonction du temps. Réalité.

Mais en vrai, elle ressemblerait beaucoup plus à ça…

La motivation, c’est fourbe. C’est traître.

Elle m’a mis à terre plusieurs fois. Parce que je voulais faire trop le malin avec elle.

Pourquoi ? Tout simplement parce que votre motivation va jouer avec vous et vos nerfs. Vous pensiez que ça serait tout rose ? Niet. Au début, elle va être élevée, c’est vrai. Vous aurez envie de casser des briques. Et vous allez la considérer comme étant votre plus grande alliée.

Regardez.

Vous connaissez chaque année l’euphorie des nouvelles résolutions  ? Où vous avez cette envie de prendre 10000 résolutions à la fois ?

Vous vous sentez motivé et vous vous dites cette fois-ci que c’est la bonne année. Que cette fois-ci, vous allez devenir une meilleure version de vous-même.

Mais comme par hasard, cette bonne année se réitère chaque année.

“Je veux faire ça”, “je veux réussir cet objectif”, “je veux arrêter de me ronger les ongles” , “je veux être bilingue”, “je veux arrêter de procrastiner”, “j’aimerais être plus efficace”, “j’aimerais devenir célèbre”, “je veux devenir riche” ,”je veux voyager”, “je veux monter un business “j’aimerais réussir” et j’en passe.

Je veux, j’aimerais, je veux, je vais le faire.

Vous vous imaginez déjà célèbre, ou super confiant(e). Ou encore, vous vous imaginez accomplissant avec réussite cet objectif que vous convoitez tant. Votre  petit scénario dans votre tête est prêt et vous vous sentez positif.

Vous avez le sourire. Vous vous sentez invincible.

Superman légo. Objectif et invincible.

C’est très bien de vous dire ça. En quelque sorte, ça nous rassure consciemment et inconsciemment. Nous sentons en nous une petite dose de bonheur, de positif.

Puis, un jour. Un matin, vous vous réveillez et vous sentez que votre motivation est de moins en moins forte. Vous sentez que la protection invincible que vous avez mise en place sur vous il y a quelque temps est en train de s’effriter.

Et à partir de ce moment-là, c’est la décadence. Vous qui y croyiez dur comme fer, vous rendez-compte que vous devez faire face à cette baisse de régime inévitable.

Et voilà que le même schéma recommence : vous espacez les pratiques que vous avez mises en place. Vous faites de moins en moins les choses jusqu’à ce que vous ne les fassiez plus plus du tout.

Petit à petit, vous dessinez une croix sur cet objectif.

Game over.

Je sais. C’est difficile à entendre (lire ?), mais c’est la réalité.

Et vous savez quoi ? La grande majorité des personnes abandonnent ou commencent à s’essouffler au moindre signe de motivation qui baisse.

Mais vous n’êtes pas cette majorité.

Sois disant la motivation fait tout, en termes d’objectif, mais c’est faux. La motivation peut-être un élément déclencheur, mais elle ne sera pas suffisante.

La motivation n’est pas un élément fiable.

Juste pour être sûr que vous avez compris, relisez la phrase ci-dessus.

Regardez à nouveau les deux courbes ci-dessus. La motivation n’est pas linéaire, elle varie dans le temps. Vous ne pouvez pas prétendre avoir une motivation qui soit présente à vos côtés quotidiennement. Par contre, vous pouvez prétendre à avoir des techniques qui vont vous permettre de rester en moyenne motivé dans le temps et de surtout rester sur les rails de votre objectif.

Comme ci-dessous (je dessine très bien, ça va je sais !)

Motivation en fonction du temps avec canalisation de sa motivation.

C’est d’ailleurs le cas d’une personne proche que je coache dans sa vie de tous les jours.

Elle a voulu se prendre en main il y a un petit moment maintenant. Et rien que pour ça, je l’ai félicitée. Parce que mine de rien, vouloir se prendre en main n’est finalement pas si évident que ça. Elle s’était rendu compte que sa vie ne lui convenait pas, et que surtout elle était très très (très très) négative.

Elle avait beaucoup d’objectifs sur sa liste. C’est génial ! Cependant, elle n’était parvenue à réaliser aucun de ces objectifs.

Elle était toujours au même point (mort).

Après quelques explications, j’ai compris ce qu’il n’allait pas, ou plutôt ce qu’elle ne faisait pas réellement. Quand je lui ai fait part de ma remarque, elle m’a dit entre autres ceci:

“C’est vrai que j’avais plein de volonté, j’avais plein de motivation lorsque je me suis fixé mes objectifs. Mais au final, la réalité est que je suis toujours au même point. Je n’avance pas. Je stagne. J’en ai marre. Je suis toujours en train de m’imaginer réalisant tout ce que j’aimerais. D’ailleurs, comme je suis rêveur, j’adore ce moment-là […]. Avec du recul, je vois que ça m’affecte parce qu’au final je ne fais rien de spécial. Et les années défilent.”

À cette personne, il lui manquait deux choses.

Et sans ces deux choses, c’était une évidence qu’elle ne réaliserait pas ses objectifs et même avec la plus grande volonté et plus grande motivation du monde.

  1. Elle n’avait pas vraiment décidé de passer à l’action. Elle repoussait à chaque fois.
  2. Elle n’avait pas de système.

Ces deux points sont intimement liés.

Avez-vous vraiment décidé à agir ou c’est un fantasme ?

Chacun de vos souhaits doit se transformer en action. Parce que oui l’action est ce qui fait que vous allez avancer dans votre vie. Et non. Rédiger une liste longue d’objectifs comme votre bras ne suffira pas.

Ecrire ses objectifs dans un carnet.

Ça ne restera que des fantasmes si vous n’agissez pas.

L’action est le premier ingrédient de la réussite. Le deuxième ? Un système pour tenir et faire en sorte que le manque de motivation ne vous mette pas à terre.

Comme ça : si vous manquez de motivation, vous savez que vous avez mis en place des habitudes qui vont vous aider à surpasser ça. Et au contraire, si vous avez de la motivation, vous continuerez sur votre lancée.

(À lire : les 3 habitudes qui m’aident à rester positif au quotidien.)

Rappelez-vous : vous êtes ici pour vous taper un marathon et non un sprint.

Voyons maintenant ensemble six éléments qui pourraient vous aider à accomplir vos objectifs plus facilement. En fin d’article, vous découvrirez rapidement cinq éléments qui vous empêcheront d’accomplir vos objectifs.

1. Le pourquoi ?

“Celui qui a un pourquoi qui lui tient lieu de but, de finalité, peut vivre avec n’importe quel comment.” – Nietzsche

Agir c’est bien. Agir avec un but, c’est encore mieux.

Vous voilà avec votre belle liste d’objectifs. Vous êtes fier(e). Vous vous sentez d’attaque.

Maintenant, dites-moi une chose : pourquoi ?

Pourquoi souhaitez-vous réaliser ces objectifs ?

Heuuuu.

C’est très légitime comme question. Le pourquoi sera votre carburant.

D’ailleurs Simon Sinek dans son livre “why”, l’explique très bien et le met en évidence avec le cercle d’or “the Golden Circle”.

Le cercle d'or. Pourquoi réaliser ses objectifs ?

La majorité des personnes savent comment faire et quoi faire. Mais très peu savent répondre à la question “Pourquoi ?”.

Combien de temps passez-vous par semaine sur le Quoi et sur le Comment ? Sûrement beaucoup. Mais combien de temps consacrez-vous au Pourquoi ?

La majorité réfléchit en partant de l’extérieur du cercle, vers l’intérieur. Alors que cela devrait être l’inverse.

En ayant le Pourquoi, vous vous assurez d’avoir un noyau solide. Vous vous assurez d’avoir une vision. Sans savoir votre vrai pourquoi, votre cercle est creux. Vous n’avez pas de noyau solide. Et au bout d’un moment, ça va se ressentir.

Soyez clair dès le début avec vous.

Est-ce que vous faites quelque chose parce que votre entourage le demande ? Parce que votre environnement l’impose ? Ou encore parce que ça fait bien de le faire ? Ou vous le faites parce qu’au fond de vous, ça vous fait vibrer et que vous savez que c’est quelque chose d’important pour vous ?

Voici quelques questions qui peuvent vous aider à avoir une réflexion personnelle :

  • Qui voudriez-vous être dans quelques années ? Pourquoi ? (Eh oui, le pourquoi est de retour)
  • Avez-vous besoin de démontrer quelque chose ?
  • Quels sont les points positifs que va vous apporter cet objectif ?
  • Comment vous sentirez-vous après l’avoir accompli ?
  • Est-ce que cet objectif fait partie d’un cheminement d’un objectif encore plus grand ?
  • Est-ce que 5 ans plus tard, je regretterais d’avoir agir ou de ne pas avoir agi ? Est-ce que cela va vous apporter des choses positives ? Des choses négatives ?
  • Est-ce que, ce que vous faites-vous plaît ?

Si vous souhaitez pousser plus loin la réflexion personnelle, je vous invite à lire l’article suivant: 30 questions qui vont laisser votre esprit bouche bée !

On ne se pose pas assez de questions au quotidien. Pourtant c’est important.

En bref

Trouvez votre pourquoi. Posez-vous les bonnes questions. Pourquoi souhaitez-vous réaliser cet objectif ?

N’oubliez pas : faites ce qui vous tient à coeur parce que c’est dur d’être persévérant sur quelque chose qui ne vous emballe pas franchement. C’est dingue le nombre de personne que je vois qui “souffre” en restant dans un domaine qui n’est pas le leur !

2. Trop gros ?

Route avec coucher du soleil.

“La plupart des personnes surestiment ce qu’elles peuvent faire en une année et sous-estiment ce qu’elles peuvent faire en 10 ans” – Bill Gates

Les personnes veulent aller sur la lune du jour au lendemain.

Je leur dis calmos. Vous n’irez pas sur la lune demain. Elles me regardent dépiter. Je leur dis qu’il faut de la patience et qu’un voyage comme ça ne se prépare pas du jour au lendemain.

Boom. Elles retournent sur terre rêvasser tranquillement.

On a tous de gros objectifs. J’en suis sûr que vous en avez. Je suis sûr que vous avez des rêves. Maintenant, la question que je vous pose est la suivante :

À votre avis, pourquoi peu de personnes accomplissent leur rêve ?

Une des raisons est que ce rêve reste comme quelque chose d’énorme dans leur tête. Vous voyez, cela reste juste un rêve. On a le droit de rêver après tout non ?

Pourtant les rêves peuvent devenir réalité :

  • Si vous savez comment faire pour décomposer ce rêve en plusieurs petits objectifs.
  • Si vous êtes patient

Or ces deux qualités tendent à disparaître aujourd’hui. On veut tout, tout de suite.  On est de moins en moins patient et on veut surtout ne pas s’emmerder avec étapes intermédiaires chiantes.

Ce qui fait que les personnes baissent  trop rapidement les bras.

Maintenant, réfléchissez à vos rêves. Réfléchissez aux objectifs que vous avez et demandez-vous :

  • Est-ce que mon objectif me motive et me démotive à la fois ? Motivation parce que ça serait chouette de réaliser cet objectif. Démotivation parce que vous ne savez pas par où commencer et que ça paraît immense à réaliser.

Si la réponse est oui:

  • Comment pouvez-vous découper cet objectif en plusieurs petits objectifs, plus facilement atteignables ?

Si votre objectif final doit être découpé en 1000 sous-objectifs, faites-le !

Le principal est d’avancer ! Et normalement, plus il y a des sous-objectifs et plus la difficulté diminue. En découpant votre objectif final en plusieurs petits objectifs, vous définissez votre chemin, votre trajet. (Je n’ai pas dit autoroute).

Alors qu’avant, tout était flou et vous ne saviez pas quelle direction prendre, vous n’avez maintenant plus qu’à suivre la route.

C’est une étape qui n’est pas forcément rapide. Il faut que vous preniez le temps de réfléchir à tout ça. Ce sont les préliminaires. Plus c’est long, et plus c’est … ça sera facile par la suite !

Vous vous sentirez beaucoup mieux avec vous-même et vous fêterez plus souvent vos petites victoires qui feront du bien à votre ego.

En bref

En divisant vos objectifs en sous-petits objectifs, vous y arrivez plus facilement. Et vous serez davantage plus confiant. Alors prenez votre objectif et voyez comment vous pouvez le diviser. Dites-vous “Comment puis-je faire pour le découper en plusieurs petits morceaux ?”

Couplez ça et au point suivant, et vous allez cartonner.

3. Rejoignez les alcooliques anonymes (AA) !

Peluche grenouille verte.

Oops.

Bien sûr que je ne suis pas sérieux quand je vous dis ça (hum). Par contre, il y a quelque chose que vous pouvez apprendre de cette association. Et c’est ce que j’ai envie de vous transmettre dans ce point.

Pour rappel. Le but de chacun des participants venant à ce genre de réunion est de réussir à rester sobre le plus longtemps possible : un jour, puis deux, puis trois et ainsi de suite.

Et surtout pour chaque jour sans avoir touché à l’alcool, ces personnes fêtent leur petite victoire ensemble.

Et bah devinez quoi ?

Vous allez faire pareil.

Après avoir découpé votre objectif en plusieurs petits objectifs, vous allez vous récompenser pour chaque étape que vous avez franchi.

Est-ce que vous vous souvenez quand vous étiez enfant ? Vous savez, après quelque chose de bien que vous faisiez, on vous donnait peut-être une petite récompense : des sucreries, un tour de manège, le droit de regarder un film tard le soir, des compliments, etc.

Et généralement qu’est-ce que cette récompense provoquait en vous ?

De la fierté, de la joie intérieure, une envie de recommencer et/ou une envie de continuer et faire encore mieux. N’est-ce pas ?

Après l’effort le réconfort, comme on dit.

Se récompenser est un très bon moyen de booster votre moral, d’attiser votre motivation et d’augmenter votre estime personnelle et votre confiance en soi. Comme nous sommes des êtres humains, nous avons tous envie de reconnaissances que cela soit de nous-mêmes ou d’une personne extérieure.

Et plus vous vous récompenserez et meilleure sera la santé de votre cerveau. Il recevra en quelque sorte le message suivant:

 Wouah en fait, je gère. Je ne suis pas si mauvais que ça. Je suis fier de moi. Et en plus, régulièrement, je fais des trucs qui fonctionnent. Je progresse chaque jour un peu plus. C’est génial, soyons positifs, continuons comme ça et faisons en sorte d’avancer vers nos objectifs et nos rêves.

Lorsque vous avez des moments de doutes, c’est un bon moyen d’entretenir votre motivation.

Votre moral sera remonté. Votre ego se portera beaucoup mieux.

Par contre, pour ne pas que cela devienne inefficace, évitez de vous donner toutes les cinq minutes une récompense. Soyez raisonnable et honnête avec vous même et offrez-vous une récompense à la hauteur du challenge réalisé ;). (Je sais, c’est difficile quand on voit la tablette de chocolat à côté ! )

Évitez également de fumer un gros cigare si vous voulez fêter votre arrêt de la cigarette.

Vous pouvez aller au restaurant, manger un bon morceau de chocolat, vous regarder une bonne série, etc. Pour le coup, je vous laisse choisir, j’en suis sûr que vous avez des idées à la pelle ;).

En bref

Se récompenser est un moyen très efficace pour tenir ses objectifs. De nombreuses études scientifiques l’ont d’ailleurs montré. D’ailleurs, ils ont montré que la célébration est ce qui fait la grosse différence entre ceux qui réussissent et les autres. (Cliquez pour lire l’article plus tard)

Remarque : des études scientifiques ont montré que lorsque quelqu’un nous récompense pour avoir réalisé quelque chose, Il n’y a que pour les tâches très simples et répétitives que cette récompense permet d’augmenter notre productivité. Si la tâche demande un engagement entier de votre personne ou fait appel à votre créativité par exemple, la récompense peut être inefficace et même contre-productive. (Vous avez la référence à la fin de l’article).

4. La méthode du chaînon + Applications

Voici le coeur. Si je ne devais présenter qu’une seule technique, ça serait celle-ci. Je l’adore et c’est celle que j’utilise le plus.

Voici la méthode.

  1. Procurez-vous un calendrier mensuel et affichez-le quelque part où vous serez susceptible de le voir le plus souvent possible. Procurez-vous également un feutre rouge. (Si vous n’avez pas de calendrier, vous pouvez en télécharger un gratuitement + la checklist à la fin de l’article)
  2. Choisissez une habitude à réaliser pour les 30 prochains jours. (Exemple : lire quelques lignes d’un livre, faire du sport 20 minutes, travailler sur un projet perso, manger un repas sain, etc.)
  3. À chaque fois que vous achevez votre pratique, dessinez une grosse croix rouge dans la case de la journée actuelle.

Méthode du calendrier pour réaliser ses objectifs.Le but ? Avoir la chaîne de croix rouge la plus longue possible ! Et donc que sur votre calendrier mensuel, vous n’ayez plus que des croix rouges.

Vous n’aurez qu’une seule envie : éviter les cases vides.

En étant consistant et en étant fier de vos résultats, vous allez vous sentir beaucoup mieux dans vos baskets et vous sentir davantage en confiance au fur et à mesure que vous verrez la chaîne grossir.

J’ai envie que vous compreniez que vous n’avez pas besoin d’efforts insurmontables pour arriver à réussir vos objectifs. Ce dont vous avez juste besoin ? D’avancer petit à petit, pas par petit pas.

Pas besoin de plus. Le but de cette technique est de vous prouver que vous pouvez tenir 30 jours.

Sur le moyen long terme, il est préférable de travailler 5 minutes tous les jours sur une certaine tâche plutôt qu’une heure chaque mois.

Le papier ça vous gonfle ?

Vous n’êtes plus à l’ère préhistorique et vous souhaitez exploiter votre expertise smartphonique ?

J’ai pensé à vous.

J’ai envie de vous parler d’une application que j’utilise et qui me permet de suivre mes habitudes au quotidien sans avoir à transporter mon calendrier papier tout le temps.

Il s’agit de l’application GoalMap disponible sur iOS et sur Android.

Fixez-vous des objectifs avec l'application goalmap. Soyez persévérant et réussissez.

Elle est basée sur trois principes :

  • Le tracking : pour suivre la progression de vos habitudes  au cours du temps.
  • L’analyse : afin d’en savoir plus sur vous et votre comportement vis-à-vis de vos habitudes
  • La Review : des rappels pour ne pas oublier de réaliser vos objectifs.

Vous vous fixez un objectif et tous les jours, comme si c’était votre calendrier, vous faites savoir à l’application que vous l’avez réalisé. Le but encore une fois ? Faire la chaîne la plus longue possible.

C’est en quelque sorte une application de coaching qui va vous permettre de mettre toutes les chances de ton côté quant à la réalisation de vos objectifs.

Il y a également la présence d’une communauté qui va vous permettre de vous soutenir au quotidien et ça c’est un facteur non négligeable (vous verrez au point suivant). Si vous souhaitez, vous pouvez la télécharger gratuitement juste ici.

En bref

Trackez votre avancement général. Utilisez la méthode chaînon papier ou utilisez une application dédiée pour voir où vous en êtes. Le but : faire une chaîne de 30 jours au minimum.

Vous n’arrivez pas à démarrer ? J’ai pensé à vous. Regardez le point suivant.

5. La technique de l’engagement publique

Ici, je vous présente une technique simple, mais redoutablement efficace.

Technique de l'engagement public pour réussir ses objectifs.

C’est celle de l’engagement public.

Elle repose sur le postulat suivant : nous avons tous un ego et cet ego nous aimons bien le gonfler. Au contraire, un coup dans notre ego nous affecte terriblement.

Ici, vous allez jouer sur ça.

Pour vous aider à accomplir votre objectif dans les temps, annoncez-le publiquement. Réseaux sociaux, repas entre amis, auditoire…Peu importe. Faites-le savoir. Dites ce que vous avez envie de réaliser et d’ici quand vous espérer le réaliser.

Gueuler le haut et foooooort ! Faites vibrer les murs !

La technique de l'engagement publique pour tenir vos objectifs.

(Bon doucement quand même^^).

À partir de ce moment-là, vous ferez tout pour réussir parce que vous n’avez pas envie de perdre votre crédibilité auprès des personnes à qui vous avez annoncé la nouvelle. Vous êtes un Homme de parole, vous avez une fierté et vous ne voulez pas que les gens pensent que vous n’en êtes pas capable.

C’est votre ego qui mène la bataille.

Enfin, les paroles ont tendance à s’envoler alors que les écrits restent. En partant de ce principe, engagez-vous par écrit via une note, un message ou un blog par exemple. Les études scientifiques sont formelles : le fait d’écrire vos objectifs augmente vos chances de réussite.

Par contre, pour ne pas être démoralisé, choisissez un objectif atteignable et réalisable. (D’où l’importance de découper un gros objectif en plusieurs petits objectifs).

Technique bonus

Donnez une somme d’argent qui vous met mal à l’aise à une personne de confiance. Et dites à cette personne la chose suivante : “Je te donne X euros. Si d’ici [temps objectif], je n’ai pas réalisé l’objectif suivant [objectif], tu gardes l’argent. Au contraire, si je réussis, tu pourras alors me redonner les sous”.

Cette technique est assez redoutable, à condition de donner une somme d’argent qui vous titille un peu.

Je l’ai utilisé sur une personne que je coach. Elle m’a donné 500 euros. Et croyez-moi qu’elle ne bronche pas. Bizarrement, elle avance bien ;).

En bref

Engagez-vous publiquement quant à la réalisation de votre objectif. Annoncez ce que vous souhaitez réaliser + la date limite à laquelle vous devez accomplir cet objectif

6. La technique des 5 minutes

Cette technique est également très efficace pour commencer une habitude.

La technique des cinq minutes pour réussir ses objectifs.

Tout simplement : si vous ne vous sentez pas de faire quelque chose ou que vous n’avez pas envie de vous y mettre, dites-vous : “je m’y mets juste cinq minutes”.

Vous devez faire du sport, mais vous n’en avez pas envie ? Mettez juste votre tenue de sport. Vous n’aurez pas envie de vous déshabiller tout de suite.

Vous devez faire la vaisselle et vous avez envie de tout laisser traîner ? Idem, dites-vous que vous la faites juste pendant cinq minutes. Et bizarrement vous voilà parti pour la faire entièrement. (Désolé pour l’exemple, mais ça me parle beaucoup ^^).

Vous allez voir qu’il va se passer quelque chose d’amazing :

  • Au bout de cinq minutes, vous serez dans une certaine dynamique et vous n’aurez pas forcément envie d’arrêter tout de suite. Bingo. Vous allez continuer.

Plusieurs expériences ont été réalisées par des scientifiques à propos de cette technique (deux minutes ou cinq minutes, le principe reste le même). Et les recherchent montrent que le plus souvent, vous continuerez. Cette technique peut vous aider à venir à bout de certaines tâches même les plus chiantes.

En bref

Si vous manquez de motivation, dites-vous que vous n’allez faire que cinq minutes de pratique. Puis au bout de cinq minutes, voyez comment vous vous sentez. Bizarrement vous aurez envie de continuer.

Pour résumer

Vous arriverez plus facilement à accomplir vos objectifs si

  1. vous savez pourquoi vous les faites
  2. vous disposez d’ un plan étape par étape : quels sont vos sous-objectifs et quels sont les dates limites que vous imposez ?
  3. vous disposez d’un système pour vous maintenir sur la route de votre objectif (Application, technique du chaînon…)
  4. vous vous engagez publiquement sur l’objectif que vous avez en tête
  5. vous pensez aux bonnes choses que provoquera l’accomplissement de cet objectif
  6. vous vous récompensez après chaque petite victoire

Au contraire…

Vous arriverez moins facilement à accomplir vos objectifs si

  1. vous comptez sur votre motivation et votre volonté pour réussir
  2. vous vous motivez en vous focalisant sur une personne autre que vous, pour essayer de faire encore mieux
  3. vous fantasmez sur comment sera votre vie après avoir accompli votre objectif. Vous mangerez le dessert une fois que vous aurez réussi et non avant. Focalisez-vous plutôt sur le processus et sur chaque petit challenge qui se place sur la route de votre objectif final. Vous réussirez davantage.
  4. Si vous y aller à la one again et bistoufly.

Bonus : Vous ne savez pas quel objectif réaliser ?

Si vous êtes bloqué et que vous ne savez  pas quel objectif vous souhaitez réaliser dans votre vie, vous pouvez faire le test des funérailles. Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse regarder la vidéo ci-dessous. Cela peut être un coup de pouce pour vous.

C’est important.

Sachez que sans persévérance, vous n’y arrivez pas. Parce que sans persévérance, vous serez toujours frustré d’avancer à reculons.

Vous serez frustré de ne pas avancer tout court.

Vous serez frustré d’avoir pleins objectifs en tête et de ne pas pouvoir les réaliser pleinement.

La persévérance, une fois acquise est une qualité très forte que vous posséderez. Vous vous démarquerez alors d’une grande majorité de personnes.

Je ne vais pas vous mentir.

Vous pouvez vous retrouver face à des imprévus, des échecs, des difficultés qui se mettent au travers de vos plans. C’est vrai. Et à ce moment vous pouvez décider :

  1. Soit de jeter l’éponge, et de baisser les bras
  2. Soit d’essayer encore et encore en apprenant de ces échecs

(A lire : combattre votre pensées négatives avec cet exercice)

J’ai envie que vous soyez dans le deuxième cas. La vie est remplie de défis et d’opportunités. La vie est une montagne russe. Il y a des hautes et des bas. Le tout est de savoir remonter.

La vie est une montagne russe. Il y aura des moments positifs et des moments négatifs. Le tout est de savoir rebondir.

Le tout est de savoir continuer.

Le tout est de continuer à avancer.

J’ai confiance en vous. Vous pouvez le faire, car sachez que vous avez du potentiel pour réussir !

Pas d’excuses, pas de chichi, faîtes un petit pas puis un autre et puis encore un autre jusqu’à ce que vous réussissez.

Je compte sur vous pour agir et réussir vos objectifs !

Soyez sûr de vous, sûr de vos objectifs et ne laissez pas quiconque autour de vous, vous critiquer ! Certains vous diront que ce que vous faites ne sert à rien, que vos rêves sont irréalisables, etc.

J’étais le premier à me remettre en question à chaque fois que l’on me disait ça. Si j’avais écouté à chaque fois qu’on me disait quelque chose, je n’aurais jamais fait tout ce que j’ai fait jusqu’à maintenant (dont écrire ce blog! ). Maintenant,  je reste focalisé sur mes objectifs et je sais que je vais les réaliser !

Je sais que j’y arriverai.

C’est la phrase que vous devez sans cesse vous répéter.

Vous leur montrerez dans quelque temps que vous aviez raison ! Restez focaliser et montrez-leur de quoi vous êtes capable ! Le chemin ne sera pas forcément court et facile mais ça sera votre chemin et vous l’aurez fait.

Merci pour votre attention.

Et vous ?

 

Dites-moi dans les commentaires comment vous vous sentez à la suite de cet article ou dites-moi si quelle est votre technique favorite pour réussir vos objectifs ?

May the force be with you !

À vous de jouer !

Lirone, ex-copain de la motivation

Références

[1]The “what” and “why” of goal pursuits: Human needs and the self ­determination of behavior
[2]Why We Do What We Do: Understanding Self-Motivation
[3]La vérité sur ce qui nous motive 

[4]Goal setting as a means of increasing motivation.
[5]GoalMap
[6]Intrinsic motivation and self ­determination in human behavior
[7]Should goal-strivers think about ‘‘why’’ or ‘‘how’’ to strive? It depends on their skill level
[8]Goal setting: A motivational technique that works

[9]Motivation: new direction for theory and research.

Êtes-vous capable de diffuser du positif autour de vous ? Partagez et contribuez à un monde plus positif :)
Lirone

À travers mon blog, je vous aide à devenir plus heureux et plus positif au quotidien. Première cible : votre état d'esprit. Mon but est donc de vous aider à changer votre état d'esprit afin qu'il soit plus positif. Vous verrez ainsi les choses d'une autre manière. Devenez à votre tour un diffuseur de positif et impactez à votre tour les personnes autour de vous.

Cliquez ici pour laisser un commentaire positif

Mouny Kem Chhom

Ce qui empêche la réalisation des objectifs, c’est la peur devant l’ampleur des tâches, on se sent incapable d’où l’abandon, la solution c’est de diviser en petites tâches et procéder étape par étape, une petite tâche à la fois (personnellement je réussis très bien à avancer en procédant de cette manière), et à chaque petite victoire, on est content de soi bien sûr (c’est l’auto-satisfaction), ce qui nous donne de l’énergie pour continuer.
L’échec est dû à la vision globale de l’ensemble des tâches qui nous paraissent rebutantes et on n’a pas d’énergie nécessaire pour continuer car on est découragé d’avance devant l’ampleur des tâches.

Répondre
Lirone

Exactement Mouny ! Ce qui empêche la réalisation des objectif est l’ampleur des tâches à réaliser et je dirais aussi le manque d’autodiscipline. En effet, il faut aussi mettre en place un système efficace qui permet de travailler sur notre objectif au quotidien et qui permet surtout de suivre notre avancé. Suivre l’avancé est fondamental pour rester motiver et déterminé (comme tu dis si bien : l’auto-satisfaction). Permet aussi de prévoir si on passe plus ou moins de temps sur une certaine tâche…
Merci pour ton commentaire 🙂
Toujours un plaisir Mouny !
Lirone Articles récents…La méthode RAIN pour affronter vos inquiétudes et les situations négatives !My Profile

Répondre
Laissez une réponse:

CommentLuv badge

Partagez
Stumble
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1