Revolution positive.Attendre 2015 pour tenir ses resolutions ne sert à rien. Vous pouvez dès maintenant entreprendre des projets sans attendre la nouvelle année.2015.Objectif à atteindre. Réussite. Habitudes

Attendre la nouvelle année pour entreprendre sa vie ? Laissez-moi rire.

“Bonne année ! Tous mes vœux les plus chers ! Du bonheur, de la réussite, la santé et tout ce que tu désires de positif pour cette nouvelle année”.

C’est le refrain qu’on entend chaque année, refrain qui ne change pas, hormis le nombre de la nouvelle année (en l’occurrence 2017). On s’embrasse, on se serre dans les bras, on s’envoie des cartes de vœux textos.

On espère tous que cette année soit enfin l’année du bonheur, et de la réalisation de tout ce qu’on désire (de positif).

Et si tout ceci n’était qu’un fantasme ?

Et si en fait, vos voeux ne servaient à rien ? Et si en fait, vos paroles n’étaient que des paroles en l’air ?

Dur ? Oui je sais. Laissez-moi vous expliquer.

Réfléchissez une seconde sur cette année qui vient de passer. Avez-vous été plutôt passif ou proactif sur votre vie ? Qu’avez-vous fait de nouveau ? Êtes-vous satisfait ? Avez-vous tenu vos résolutions ?

Exercice simple : prenez une feuille de papier et faites deux colonnes. Une colonne avec toutes les résolutions que vous avez prise l’année dernière et la colonne de droite si vous avez tenu la résolution en question et si oui pour combien de temps.

Soyez honnête envers vous-même.

Vous avez tenu vos résolution seulement 2-3 mois semaines  ? Peut mieux faire. Continuez la lecture.

Vous êtes du genre à tenir vos résolution seulement le 1er janvier ? Peu définitivement mieux faire. Continuez vraiment la lecture.

Il se trouve qu’une grosse majorité de la population se laisse mener par la vie chaque année. 2016 ? Une fois de plus.

Et vous ? Qu’en est-il ? Faites vous partie de cette grosse majorité ? (Please dites moi non).

Mais ce n’est pas grave, je vous comprend. C’est comme ça chaque année. On fait le serment que cette nouvelle année sera meilleure, on fait le serment de tenir à nouveau nos résolutions et on se dit que cette fois-ci, ça sera la bonne année. Cela fait bien, cela nous réjouit et cela nous conforte. Une fois de plus. On se rassure comme on peut.

Cependant, j’ai une question à vous poser:

Avez-vous besoin d’une nouvelle année pour entreprendre des changements de votre vie ?

Si vous avez répondu oui, c’est que vous attendez sûrement un nouveau départ, un départ qui se renouvelle chaque année.

Mais dites moi : combien de faux départs avez-vous vécus ? Combien de fois vous êtes vous dit que vous allez faire telle ou telle chose et que finalement fin décembre vous vous êtes rendus compte que vous n’avez pas fait grand chose ?

Attendre janvier pour commencer à mettre en place ses résolutions, c’est quelque part, être tenu en laisse !

Vous n’êtes pas maître du jeu.

Si vous avez répondu non, c’est bien, l’article commence déjà à faire effet sur vous ;). Non sans rire, vous avez déjà compris une chose très importante : le changement se décide quand on le souhaite.

Le syndrome du parking, vous connaissez ?

C’est classique. On appelle ça le syndrome du parking de sport. C’est une anecdote qui me fait sourire à chaque fois, car c’est quelque chose que je peux voir assez régulièrement se produire. Vous aussi sûrement.

Si vous observez bien, le lendemain du Nouvel An ou en tout cas les jours qui suivent ce Nouvel An, les parkings des salles de sports sont remplis de voitures. De nombreuses personnes se sont inscrites pour (enfin) reprendre le sport afin de faire sortir tout le surplus de bouffe des fêtes de fin d’année.

C’est une bonne nouvelle me direz-vous !

Je suis d’accord avec vous. C’est top de voir les gens se bouger et reprendre leur corps en main.

Cependant, plus les jours passent, plus les semaines passent, et plus le parking se vide ! Observez bien au mois de février/mars, le parking n’est plus aussi rempli que le mois de janvier.

Beaucoup de personnes ont abandonné alors qu’elles avaient probablement bien commencé.

nouvelles résolution et sport. Le syndrôme du parking lors de la nouvelle année.

C’est à chaque fois pareil tous les ans. Essayez de remarquer ça, vous verrez.

Les gens commencent puis petit à petit ils délaissent. Leur motivation est en déclin.

Attendre la nouvelle année pour entreprendre sa vie ? Laissez-moi rire.

Quelqu’un m’a dit il y a quelques semaines la chose suivante :

” Ce n’est pas grave Lirone, 2017 c’est dans quelques semaines, je pourrais enfin commencer à entreprendre mes nouvelles résolutions.” 

J’ai ri intérieurement. 

Je savais très bien qu’intérieurement, il était juste motivé parce que c’est la fin d’année et que tout le monde est dans cette dynamique de changement. Je suis prêt à parier que 2017 sera finalement une année banale pour lui en termes de résolutions. 

Je n’aime pas que la tournure des choses se passe ainsi, mais bon, que voulez-vous. J’aimerais bien qu’il me prouve le contraire.

Repousser à l’année prochaine, c’est procrastiner.  

Il y a une chose dont j’ai envie vous dire.

Écoutez.

Vous pouvez rendre votre vie meilleure quand VOUS le voulez.

Avez-vous vraiment besoin de suivre ce mouvement de masse ? Êtes-vous un mouton ?

N’attendez pas une nouvelle année pour commencer de nouveaux projets.

Tant qu’à faire, si vous le souhaitez, mettez en place de nouvelles résolutions le 30 février. Cela sera pareil.

À n’importe quel moment de l’année, vous pouvez faire le choix de changer.

Bon c’est vrai qu’en suivant un peu ce mouvement de masse, vous vous motivez avec les autres mais vous vous démotiverez avec les autres s’ils n’ont pas le bon état d’esprit. Dès lors que les festivités retombent, la routine reprend le dessus, le temps passe et hop vous vous surprenez à dire à nouveau :

” Voilà, une nouvelle année de passée. Bon allez, cette fois-ci c’est la bonne. On va tenir ses résolutions.”

Cela vous parle ?

Parce que moi, c’était le cas pendant pas mal de temps…

La motivation doit venir du fond de votre cœur. Elle doit venir de vos tripes. Vous devez vraiment avoir la niaque.

Mais c’est vrai, que bizarrement lors de la nuit du 31 décembre, soudainement tout le monde reçoit sa dose de rage qui va leur donner envie de reprendre le sport et d’entreprendre de nouveaux projets. 

C’est une nuit où se passe de nombreuses choses.

Mais moi je ne parle pas de ça. Je vous parle de changements que vous avez envie d’entreprendre et qui vous trottent dans la tête de temps en temps voir tout le temps.

Posez-vous des questions simples comme celles-ci pour commencer :

Qu’est-ce que je veux changer ? Qu’est-ce que je n’aime pas chez moi ? Qu’est-ce qui me ferait vibrer ? Est-ce que c’est vraiment quelque chose qui me tient à cœur ou c’est un effet de mode que je veux suivre ? Quelle est la chose que j’aimerais accomplir si mes jours étaient comptés ? 

Des questions simples mais importantes à se poser.

(En parlant de questions, si vous voulez apprendre à plus vous connaître, j’ai 30 questions pour vous qui risquent de vous mettre à terre ou ce petit test qui révélera vos traits de caractères. Assez bluffant.)

En fait, je vous dit tout ça parce que je n’ai pas envie que vous fassiez partie des personnes qui regrettent leur vie une fois un certain âge passé. 

Mais bon, ce sont les coutumes. Cette année comme chaque année, on va le fêter, on va se dire nos nouvelles résolutions et tout le monde sera content.

Mais parmi toutes les personnes, combien vont commencer et tenir leur résolution ? Pas beaucoup.

Faites-vous cette erreur ?

J’aimerais vous faire part également d’une erreur que j’ai souvent faite dans le passé.

Une erreur qui ne me paraissait pas une erreur. Loin de là. Je pensais même que c’était une bonne idée. C’était un peu mon moteur, mais j’ai réalisé que je faisais fausse route comme la majorité des gens.

L’erreur est celle-ci: 

Attendre le bon moment.

Vous devez aussi être familier avec cette idée, pas vrai ?

Regardez. J’ai appliqué cette idée sur mon blog.

J’ai mis en gros plus de six mois avant d’ouvrir le blog. Je voulais que le design soit parfait, je voulais qu’il y ait au moins une dizaine d’articles pour que les gens ne s’ennuient pas et trouvent leur compte, je voulais attendre tel ou tel événement pour annoncer l’ouverture du blog, je voulais attendre de me former plus en blogging, etc, etc.

A chaque fois, je me trouvais une nouvelle excuse pour repousser l’ouverture du blog et j’attendais le bon moment qui…n’arrivait jamais.

Jusqu’au jour où j’ai eu un déclic et j’ai enfin ouvert mon blog au public.

C’était la folie ! Je ne m’attendais pas à un tel engouement ! Incroyable. Même dans ma tête je n’imaginais pas ce nombre de visiteurs.

Ouais, en effet, après deux jours, j’ai eu un visiteur.

Probablement ma propre visite ou ma grand-mère qui s’est perdue pour me faire plaisir;

Bref, je m’étais fait dans ma tête toute une montagne pour pas grand-chose.

Tout ça pour vous dire que le moment parfait n’existe pas. Il faut se lancer, c’est tout.

J’en suis sûr que vous avez des rêves !

Quand on rêve, on a le sourire, on est dans une bonne énergie. On aimerait de tout cœur que ça se réalise. On essaye alors de mettre en place des plans pour parvenir à ce rêve, mais très vite on se perd dans la planification du “comment je vais y arriver ?”.

Ajoutez la peur du changement et la peur de ne pas y arriver, et vous finirez par ne plus rien faire. La zone de confort ça vous parle ?

Au final, vous passez à côté de vos rêves à petit feu. Vous finissez par être rattrapé par votre réalité et finissez par abandonner votre rêve en faisant le choix suivant: attendre que les choses se passent d’elles-mêmes.

Vous attendez, attendez encore et encore. Des semaines, des mois, sûrement des années juste pour attendre le bon moment pour enfin agir et commencer à avancer vers le chemin qui vous mènera à cet objectif.

Alors okay, je suis d’accord avec ce que vous êtes sûrement en train de penser.

Pour être réaliste, pas tous les rêves ne peuvent être réalisé dès maintenant. Peut-être par manque de ressources.

Manque de temps, je n’y crois pas par contre.

Il y a cependant, beaucoup de moyens pour commencer à s’y plancher sérieusement et éviter l’option abandon “parce que de toute façon, ma vie c’est comme ça et autrement, et qu’au final je n’y arriverais pas parce que je ne suis pas fait pour ça” .

Faites au moins la tortue

La tortue avance lentement mais au moins elle avance. Elle arrivera à sa destination.

Préférez cette démarche.

La clé ici est de rendre les choses simples. Pourquoi vouloir à tout prix viser la lune et y aller tout de suite sans avoir aucune notion d’astronomie, de l’espace, des moyens de s’y rendre, etc. ?

C’est comme si que vous vouliez sauter d’une montagne à l’autre d’un seul coup (Exemple bidon, mais ce qui me passait par l’esprit 😉 ).

Faites des choses faciles et simples et non des choses compliquées. Entamez un premier pas, puis ensuite un deuxième et ainsi de suite jusqu’à arriver à votre destination. N’essayez pas d’y arriver en un seul grand pas !

Il suffit de mettre un système en place et réaliser des micros actions de manière régulière et vous verrez que réaliser votre objectif ne sera plus quelque chose d’aussi difficile que vous le pensiez.

Encore une fois: faites simple.

Commencez !

La chose importante ici est de commencer ! N’attendez pas le bon moment, parce qu’il n’existera pas ! C’est un gros fantasme.

C’est un fantasme de penser que les choses vont changer en restant la personne que vous êtes actuellement.

(Après vous pouvez écrire une lettre au père Noël, on ne sait jamais)

Je suis désolé de vous l’annoncer, mais c’est comme ça.

Préférez-vous commencer ou attendre que le temps passe et être de plus en plus frustré et triste parce que vous n’arriverez jamais à réaliser les objectifs que vous souhaitez vraiment  ?

Il n’y a rien de pire que des remords.

Alors, faites-moi plaisir, bougez-vous.

Faites une liste de quelques objectifs que vous voulez entreprendre. Choisissez-en un et commencez.        .

Préférez d’entreprendre une seule résolution à la fois. Au moins que vous commenciez tout doucement et être sûr d’aller au bout que d’avoir une liste de résolutions aussi longue que la liste du père Noël.

Préférez la qualité à la quantité.

Mais n’oubliez pas, il n’est jamais trop tard pour commencer. 1er janvier ou pas 1er janvier.

Je vous souhaite une excellente année 2017 ! De nouvelles résolutions ! Tous mes vœux de bonheurs et de réussite dans vos projets. 

 

À vous de jouer !

Lirone, encore plus déterminé que jamais !

Êtes-vous capable de diffuser du positif autour de vous ? Partagez et contribuez à un monde plus positif :)
Lirone

À travers mon blog, je vous aide à devenir plus heureux et plus positif au quotidien. Première cible : votre état d'esprit. Mon but est donc de vous aider à changer votre état d'esprit afin qu'il soit plus positif. Vous verrez ainsi les choses d'une autre manière. Devenez à votre tour un diffuseur de positif et impactez à votre tour les personnes autour de vous.

Cliquez ici pour laisser un commentaire positif

Jérôme

Salut Lirone,

Je pense que tu as parfaitement raison, il ne faut pas attendre le bon moment, car il n’y en a que peu, mais aussi et surtout, il faut passer à l’ACTION ! Notamment, il faut arrêter d’essayer d’atteindre la perfection avant de se lancer, on ne l’atteindra jamais…

Je nuancerai juste une chose, certaines personnes un peu psycho-rigides (comme moi je l’avoue ^^) aiment bien attendre le “début de quelque chose”, un “renouveau” pour pouvoir se lancer. Pour exemple, j’ai lancé mon blog un 1er du mois même s’il était prêt bien avant.

En réalité, je pense que fixer une date peut nous booster, si toutefois l’on se dit que quoiqu’il arrive on passe à l’action ce jour là et que la procrastination c’est fini !

Bonne année à toi, un peu en avance,

Merci pour ton article 🙂

Répondre
    Lirone

    Salut Jérôme ! Merci pour ton commentaire 🙂
    Action est le mot d’ordre, tu as totalement raison ! Même si on doute, il faut y aller ! On doutera toujours, donc si on attends à chaque fois le bon moment, on ne fera jamais rien d’incroyable dans notre vie.

    Après on peut attendre un moment spécifique si on sait qu’il va arriver très prochainement. Il ne faut pas que ça soit un pretexte pour toujours attendre car ce moment pourrait ne jamais…

    Merci à toi pour ton commentaire,
    Au plaisir de te lire Jérôme !
    (je crois qu’il y a un problème avec la date des commentaires)

    Répondre
MOUNY KEM CHHOM

Pour que les résolutions tiennent dans la durée, rien de mieux que de petites actions chaque jour (il y a plus de chance de réussite en procédant de cette manière que de s’attaquer à un gros truc d’un seul coup).
L’exemple de la tortue est un bon exemple : lentement mais sûrement.
La clé ici, comme tu dis, c’est de rendre les choses simples.

Merci Lirone !

Répondre
Laissez une réponse:

CommentLuv badge

Partagez
Stumble
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1