9 conseils pour être plus épanoui dans sa vie professionnelle

9 conseils pour être plus épanoui dans sa vie professionnelle

Notre relation au travail est plus qu’ambivalente : on part à sa recherche comme à la quête du Graal, et quand on en a enfin trouvé un, on le vit parfois comme une souffrance. Ou au mieux, comme 63 % des français d’après un sondage récent, on s’y s’ennuie.

En attendant qu’un hypothétique revenu universel vienne rendre le travail optionnel, la majorité d’entre nous n’a pas d’autre choix que de bosser. Mais plus question pour autant de perdre sa vie à la gagner !

Sachant qu’on y passe le plus clair de nos journées, autant faire de notre activité professionnelle un outil d’épanouissement personnel.

Plus question de sacrifier son présent pour s’assurer un hypothétique avenir radieux. Les temps sont incertains, alors ne remettons pas à demain l’opportunité de vivre heureux, au boulot comme ailleurs.

Bien sûr, je pourrais commencer par vous conseiller de choisir un métier qui vous passionne… Seulement voilà, tout le monde n’a pas la chance de pouvoir être musicien, auteur de BD, archéologue ou astronaute.

Quelle petite fille rêvait d’être DRH ou avocate spécialisée en droit du travail ?

Quel petit garçon rêvait de faire du marketing ou de rédiger des listings pour Amazon ?

Et pourtant c’est fait. Aujourd’hui vous êtes coincé dans un open space, vous vendez des produits inutiles à des gens qui n’en veulent pas, ou bien vous essayez de gagner votre vie en livrant des repas chauds en scooter.

Il y a plus épanouissant.

Pourtant, en cherchant bien, vous pouvez améliorer votre quotidien et faire de votre vie professionnelle une source d’épanouissement.

comment arrêter de s'inquiéter. Formation gratuite

Marre de vous inquiéter pour un rien ?

7 jours pour mieux gérer vos inquiétudes au quotidien. 

Voici 9 façons de se rendre la vie au travail plus belle :

1. Sachez trouver du sens à ce que vous faites

Ce qui caractérise les professions les plus épanouissantes c’est qu’elles sont riches de sens.

Malgré un quotidien émaillé de tensions, de stress voire de conflits parfois, un infirmier, une sage-femme, un pompier ou une éducatrice spécialisée auront toujours plus de facilité qu’un comptable à donner du sens à leurs longues heures de travail hebdomadaires.

Quand l’énoncé de votre profession attire les compliments et les gestes de gratitude, pas besoin de se poser de questions. Par contre, entendre régulièrement « mais ça sert à quoi ce que tu fais au juste » ou pire, « je comprends toujours pas ce que c’est ton métier maman », c’est un peu frustrant.

Pour être épanouie dans sa vie professionnelle il faut absolument pouvoir trouver du sens à ce que l’on fait, même si c’est un sens tout ce qu’il y a de plus égoïste.

Par exemple :

  • Un bon salaire pour un boulot qui laisse beaucoup de temps libre.
  • Un travail qui permet à d’autres de mieux faire le leur
  • Un job qui donne du plaisir aux autres
  • Un mi-temps qui vous a apporté une certaine indépendance

D’ailleurs même les pires boulots peuvent avoir une belle facette :

  • Une expérience qui vous servira plus tard
  • La rencontre d’une équipe soudée dans l’adversité
  • La découverte d’un nouvel environnement
  • L’envie de se dépasser pour faire autre chose

A lire en complément : 30 questions qui vont vous faire réfléchir

2. Soyez un exemple de bienveillance

Arriver au travail en souriant, dire bonjour aux collègues que vous croisez, tenir la porte… ce sont des petits gestes de politesse de base pensez-vous ?

Mais vous le savez, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. En répandant le bien-être autour de vous, vous pouvez être certain-e que cela vous reviendra un jour ou l’autre, et probablement plus rapidement que vous le pensez.

La vie numérique et les nouvelles habitudes de travail ont tendance à nous rendre moins regardants pour tout ce qui concerne les petites incivilités au boulot.

Voici quelques conseils qui peuvent augmenter le bien-être de vos interlocuteurs au travail et donc augmenter le vôtre :

  • On n’oublie plus les formules de politesse dans ses mail (bonjour, merci, à bientôt, cordialement, bisous… adaptez-vous à vos interlocuteurs).
  • En open space, on respecte la concentration des autres.
  • Quand quelqu’un vient nous voir pour exposer un problème, on écoute tout ce qu’il a à dire sans l’interrompre (c’est un exercice plus difficile qu’il n’en a l’air).
  • On apprécie le travail de ses collaborateurs et on n’hésite pas à les féliciter à l’occasion.
  • Au lieu de se réjouir de voir un collègue s’empêtrer dans une crise, on lui vient en aide.

N’oubliez pas que chaque geste positif que vous faites pour les autres vous permet d’accroitre votre réseau et d’améliorer votre réputation, ce qui à terme peut-être très profitable d’un point de vue professionnel.

Bien entendu,  ne tombez pas dans l’excès de générosité qui vous ferait passer pour la bonne poire dont on peut se servir pour avancer. Sachez aider à bon escient, pas tout le temps, et pas n’importe qui.

3. Formez-vous

La formation continue au sein de l’entreprise ou en dehors, est une opportunité que vous devez absolument saisir, en particulier si vous commencez à avoir envie d’aller voir ailleurs.

Quand on bute contre un mur d’insatisfaction au travail, il faut parfois savoir dire stop !

Mais pas n’importe quand, et pas n’importe comment.

Si vous avez pris la peine de vous renseigner sur les formations en interne, vous pourrez espérer grimper dans l’entreprise grâce à la formation continue.

Vous voulez changer de carrière ? Entre le Compte Professionnel de Formation (CPF), le Congé Individuel de Formation (CIF) et la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), il existe pas mal d’opportunités en tant que salarié ou demandeur d’emploi.

Indépendant-e, vous n’avez droit à rien ? Heureusement, de nouveaux modes de formation ont vu le jour avec l’essor des technologies numériques : les MOOC (Massive Open Online Course). Ces formations en ligne souvent interactives permettent d’approfondir ses connaissances ou de découvrir un sujet, gratuitement, avec souvent un certificat d’assiduité, voire un diplôme en fin de cycle. Allez faire un tour sur la plateforme de MOOC francophone Fun-Mooc pour découvrir un nouveau champ des possibles.

4. Apprenez à dire non

Le monde du travail moderne ne ménage personne : les managers sous pression mettent à leur tour la pression sur leurs subordonnés, et les burnout se multiplient.

En effet, il est difficile de dire non quand on peut vous répondre « si t’es pas content, il y a du monde dehors qui voudrait prendre ta place ».

Pourtant il est possible de refuser la pression excessive et les demandes indues, sans en avoir l’air et sans froisser ses interlocuteurs

Regardez autour de vous : certaines personnes sont tout le temps en train de râler mais on peut tout en obtenir. D’autres ont toujours le sourire et ne se laissent pourtant jamais marcher sur les pieds.

Dire non, ce n’est pas se mettre en colère et claquer la porte dès qu’on vous demande quelque chose que vous estimez injuste. Si vous faites cela, vous vous sentirez probablement coupable et vous ferez ce qu’on vous a demandé sans broncher juste pour vous faire pardonner.

Mais si vous arrivez à dire non avec autant d’affabilité que si vous disiez oui, alors vous aurez tout gagné.

Attention, cela s’apprend et vous n’y arriverez pas du premier coup. Entrainez-vous  à chaque fois que vous êtes tenté de répondre abruptement « non » à quelque chose (aux demandes extravagantes d’un enfant par exemple). Respirez, prenez un instant pour glisser un sourire sur vos lèvres (c’est important) et trouvez les arguments.

Maitriser ce jeu du « oui…mais non » vous sera bien utile au bureau.

A lire en complement : la mauvaise estime personnelle, le destructeur inconscient de votre vie.

5. Optimisez vos trajets

Que ce soit dans les transports en commun, à pied, à vélo, ou au volant dans les embouteillages, il y a toujours un moyen de faire du temps passé à se rendre au travail et à en revenir un moment épanouissant.

Entre le travail, les enfants et les séries Netflix, vous ne prenez plus le temps de lire à la maison ? C’est dommage. Profitez de votre temps de transport en commun pour vous plonger dans un grand classique de la littérature au lieu de jouer sur votre smartphone.

Proust, Flaubert, Dostoïevski, Faulkner, Garcia Marquez…avoir rendez-vous chaque jour avec un joyau de la culture universelle vous permettra de prendre un recul bénéfique sur le monde qui vous entoure, et vous aidera aussi à soigner votre âme, chahutée par le chaos de la vie moderne.

Vous conduisez pour vous rendre au travail ? Au lieu d’écouter les infos anxiogènes ou les pubs de la radio, optez pour les podcasts (histoire, philo) ou les livres audio.

Et si vous avez du mal à rester concentré au volant, écoutez de la musique et, pourquoi pas, chantez à tue-tête ! Chanter est un moyen d’oxygéner son cerveau et d’augmenter sa confiance en soi pour le reste de la journée.

6. Cultivez l'amitié au travail

De nombreux salariés rêvent de pouvoir travailler depuis leur domicile, en télé travail par exemple. Bien sûr c’est une possibilité attrayante à de nombreux égards, mais pour votre bien-être, il vaut mieux l’appliquer de façon ponctuelle.

Posez la question aux auto-entrepreneurs de votre entourage qui travaillent seuls chez eux : qu’est ce qui leur manque le plus ? Les liens sociaux.

Que vous le vouliez ou non, si vous êtes salarié, vos collègues sont les personnes avec lesquelles vous passez le plus d’heures dans une journée. Autant en profiter pour créer de la convivialité !

Un fou rire autour de la machine à café ou un moment de détente autour d’un verre à la sortie des bureaux sont des moments que ceux qui travaillent seuls n’ont pas la chance de vivre.

Si vous êtes salarié, tâchez de nouer des relations amicales avec vos collègues.

Vous n’êtes pas obligé de les prendre comme parrains de vos enfants, mais tâchez simplement de créer des moments de complicité, de faire preuve d’empathie ou d’intérêt.

Vous les trouvez trop différents de vous ? Et si c’était justement l’occasion d’ouvrir vos horizons ? Des personnes d’âge et de culture différente apporteront de la nouveauté dans votre vie, ce qui est toujours positif.

Si vous êtes un travailleur indépendant, vous n’êtes pas condamné à la solitude. La multiplication des espaces de coworking dans les grandes villes offre l’opportunité de faire des rencontres professionnelles et amicales.

7. Sachez reconnaître et exprimer vos frustrations

Pour s’épanouir, il ne faut pas se mentir. Si votre position dans l’entreprise vous frustre et si vous estimez pouvoir vivre autre chose, prenez votre courage à deux mains, et verbalisez.

Mais attention : ne vous contentez pas de ressasser vos frustrations en boucle auprès de votre partenaire ou de vos collègues les plus proches. Une fois de temps en temps ça fait peut-être du bien, mais objectivement, cela ne vous fera pas aller bien loin.

Prenez le temps d’étayer vos arguments et, le moment venu, adressez-vous à l’interlocuteur qui sera le plus à même de répondre à vos demandes.

Bien sûr, il ne s’agira pas de laisser échapper le flot de vos frustrations et de vos émotions rentrées. Il faudra prendre sur vous pour faire part de votre ressenti avec calme mais fermeté.

Et surtout, pour avoir une chance de convaincre votre interlocuteur, vous devrez aller au-delà de la récrimination et proposer des pistes ou des solutions qui vous semblent légitimes et raisonnables.

A lire en complément : comment devenir plus résilient dans votre vie ?

8. Imposez-vous des routines de bien-être

Il peut sembler paradoxal de devoir s’imposer du bien-être mais c’est logique : à moins que votre entreprise n’ait embauché un super Chief Happiness Officer, personne ne le fera pour vous.

Ne négligez pas les petits riens qui font du bien. Chaque jour, prenez le temps de vous détendre au bureau en faisant quelque chose qui vous plaît.

Au lieu de profiter de la pause cigarette pour vous intoxiquer, passez 5 minutes à faire des scoubidous, du tricot, du coloriage, ou toute autre activité manuelle qui vous relaxe.

« Du tricot ? Ça ne va pas, et pourquoi pas du macramé ? »

OK, vous pouvez aussi vous préparer une tisane dans un joli mug, avec des produits que vous avez achetés tout spécialement pour ce moment rien qu’à vous.

Il vous suffira peut-être de mettre un casque réducteur de bruit sur les oreilles et de méditer 5 minutes en écoutant battre votre cœur.

Bref, choisissez une micro activité qui vous relaxe, vous.

Ce qui compte c’est la régularité de ces rendez-vous avec vous même : mettez-vous une alarme pour ne pas les oublier, ils sont aussi importants que ce mail urgent à envoyer.

9. Protégez votre vie privée

On passe rarement une bonne journée au travail après une dispute de couple. Inversement, il est difficile d’être épanoui à la maison avec ses proches quand on est en permanence obligé de ramener ses problèmes de boulot (et ses dossiers) chez soi.

À moins de travailler en famille — et parfois même dans ces cas là — il est capital de savoir mettre un mur invisible entre votre vie privée et votre vie professionnelle, surtout si cette dernière a tendance à être envahissante.

Savoir que vous allez retrouver votre havre de paix familial ou votre petit cocon rien qu’à vous en sortant du boulot, c’est comme savoir que vous allez trouver un puit à la fin d’une traversée du désert.

Évitez donc de trop mélanger les genres :

  • Ne passez pas tout votre temps libre avec vos amis du bureau
  • Ne devenez pas le/la meilleur-e ami-e de votre boss
  • Ne regardez pas vos mails pros au milieu de la nuit et pendant le week-end
  • Et surtout, évitez de ramener du travail à la maison (plus facile à dire qu’à faire, on est d’accord…).

Avez-vous trouvé la recette magique pour vous épanouir dans votre vie professionnelle ? Alors n’hésitez surtout pas à la partager pour aider ceux qui n’y arrivent toujours pas.

Stéphanie Charpentier

Ancienne journaliste culture devenue rédactrice web et traductrice free-lance, j’ai l’opportunité de travailler avec des entreprises basées dans le monde entier. En Europe, je collabore notamment avec Sepastop, une entreprise jeune et sympathique, basée aux Pays Bas et spécialisée dans l’aide à la résiliation en ligne. Pour eux, je lis les CGU jusqu’au bout, sans oublier les petits caractères.

Et comme j’adore passer du coq à l’âne, j’écris aussi des newsletters santé, des bios d’artistes et des textes pour une jolie marque de prêt-à-porter…entre autres.

Pour récapituler

  • Sachez trouver du sens à ce que vous faites
  • Soyez un exemple de bienveillance
  • Formez-vous
  • Apprenez à dire non
  • Optimisez vos trajets
  • Cultivez l’amitié au travail
  • Sachez reconnaître et exprimer vos frustrations
  • Imposez-vous des routines bien-être
  • Protégez votre vie privée

Lirone

À travers mon blog, je vous aide à devenir plus heureux et plus positif au quotidien. Première cible : votre état d'esprit. Mon but est donc de vous aider à changer votre état d'esprit afin qu'il soit plus positif. Vous verrez ainsi les choses d'une autre manière. Devenez à votre tour un diffuseur de positif et impactez à votre tour les personnes autour de vous.

>