Pris en otage par un chimpanzé. Comment gérer ses émotions.
Comment gérer et appréhender ses émotions ? Comment fonctionne les émotions grâce à la métaphore du chimpanzé.

Comment gérer ses émotions et les comprendre. Pris en otage par un chimpanzé (1/3)

Qu’on se l’admette : il n’est pas facile de gérer correctement ses émotions.

Qui ne s’est jamais fait dominer par des émotions négatives ? Qui se n’est jamais tourmenté ? Qui ne s’est jamais plaint ?

Pas grand monde, n’est-ce pas ?

Peut-être vous êtes vous déjà retrouvé dans une situation où vous avez agi trop rapidement dans le feu de l’action ? Réaction que vous regrettez par la suite ?

Vous arrive-t-il peut-être aussi d’avoir des pensées et des sentiments négatifs qui vous déplaisent et même d’avoir des comportements que vous désapprouvez par la suite ?

Ou peut-être procrastinez-vous assez souvent ?

Je pourrais continuer, encore et encore à vous donner des exemples, mais ce n’est pas le but de l’article.

Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions, c’est que vous êtes à la merci de Chimp.

Chimp ?

Yes. Chimp, c’est le chimpanzé qui vous tient en otage.

Vous pensez sûrement que je suis en train de délirer ou je ne sais quoi. Pas tout à fait. Rassurez-vous, je vais tout vous expliquer.

Vous allez découvrir pourquoi vous réagissez beaucoup trop rapidement. Pourquoi vous êtes en colère quand on vous insulte. Pourquoi vous êtes souvent inquiet quand vos enfants ne sont toujours pas rentrés. Pourquoi vous avez peur d’agir ou pourquoi c’est difficile d’être proactif dans votre vie.

Vous allez apprendre le pourquoi du comment des émotions. C’est  un gros programme en perspective, et on va essayer de décortiquer tout ça ensemble. Accrochez-vous bien !

Chimp, le responsable !

Le responsable, c’est lui.

Le cerveau émotionnelle dirigé par un chimpanzé.

Coucou !

Il s’appelle Chimp. À première vue, il a l’air sympathique, mais croyez-moi que c’est un fourbe et un sacré numéro. Depuis la naissance, il est présent avec vous et il continuera de vous tenir en otage jusqu’à la fin de votre vie.

Si vous ne faites rien, vous serez à sa merci et vous serez sa marionnette préférée.

Toujours présent, et toujours prêt à réagir, ce chimpanzé prend le dessus dans votre cerveau, pour le meilleur ou pour le pire. Par conséquent, ce chimpanzé peut diriger votre vie sans que vous ne vous en rendiez compte.

“Mais attends Lirone, tu te rends compte que tu parles de chimpanzé la ?  Je ne comprends plus rien. C’est une blague ?”

Non du tout. Vous allez très vite comprendre.

Juste avant, prenons deux exemples.

Exemple 1 : Chez vous à la maison

Il est 19h. Vous êtes chez vous tranquillement et vous attendez patiemment votre chéri(e) qui, visiblement, a une grosse journée de travail. Pour le/la soulager de sa journée, vous lui préparez un délicieux repas. Cela fait deux heures que vous êtes au fourneau.

Miam. Ça sent super bon.

Vous avez les papilles qui frétillent. Votre plat a l’air succulent et vous êtes aux anges. Votre partenaire va adorer. Vous en êtes sûr(e).

19h30, votre partenaire rentre. Furax. Outch, ça ne sent pas bon pour vous tout ça !

Il/Elle vient vers vous furieux(se), vous regarde avec les yeux de Dark Vador et vous dit :

“Tu n’as pas sorti la poubelle comme je t’ai demandé ! En plus, la maison est sale. Ce n’est pas compliqué non ? Même ça tu n’es pas capable de le faire ? “.

Visiblement, votre partenaire n’a pas passé(e) une bonne journée, mais bon, ce n’est pas de votre faute non plus.

Vous commencez à bouillir de l’intérieur. Vous avez passé deux heures à lui préparer un bon repas pour lui faire plaisir et voilà que vous vous faites lyncher par votre partenaire. Sous les nerfs, vous lui répondez :

“Toi aussi tu ne fais jamais rien ! Je te prépare un repas, et tu ne me remercies même pas. Tu n’as jamais été reconnaissant(e) envers moi, Mr le prince/Mme la princesse !”

Aie. Ce qu’il ne fallait pas dire.

Et la dispute suit son cours. C’est le drame. Vous ne mangerez pas avec votre partenaire ce soir.

Stop.

Que se passe-t-il ? Est-ce que la situation aurait pu évoluer autrement ? Pourquoi soudainement de telles agressions ?

Sachez qu’ici vous ne faites plus face à deux personnes rationnelles, mais face à deux chimpanzés qui se tapent dessus. Deux chimpanzés agités qui veulent tous les deux gagner la bataille.

Disputes - Comment s'en sortir ? Comment réagir quand on est en colère ? Comment mieux gérer ses émotions ?

“Pourquoi tu m’insultes ? Viens voir par là pour voir !”

Un peu plus tard dans cet article, vous saurez comment les choses auraient pu se passer autrement.

Exemple 2: Vous êtes invité à une soirée

Vous êtes à une soirée d’anniversaire où vous ne connaissez personne sauf votre amie Julia. Quand vous entrez dans la salle, tout le monde vous regarde.

Dans votre tête, c’est la guerre :

“Pourquoi tout le monde me dévisage ? J’ai un bouton ? Je suis mal habillé(e) ?”

“Je suis tout(e) seul, c’est la honte !”

“Je vais passer une mauvaise soirée !”

Vous n’êtes pas bien et pas du tout à l’aise.

Boom. C’est votre chimpanzé qui vient de vous faire coucou. Il a les chocottes et vous le fait bien remarquer.

Deux situations différentes, mais deux situations où vous êtes tenu en laisse par votre chimpanzé.

Allez. Rentrons davantage dans le sujet et comprenons ensemble qui est ce fameux chimpanzé et pourquoi il aime tant vous embêter au quotidien.

Constitution de votre cerveau

En tant qu’être humain, vous disposez d’un cerveau. Jusque-là, tout va bien, n’est-ce pas ?

Comme vous le savez probablement, le cerveau est une centrale très puissante. C’est le chef d’orchestre du corps. Toutes nos activités sont régulées à travers lui. C’est lui qui nous permet de nous déplacer, de parler, de lire, de voir, de manger et de rêver.

C’est simple : il dirige tout. Que cela soit d’un point de vue physique ou d’un point de vue émotionnel.

Rassurez-vous, je n’ai pas envie de vous donner un cours sur le cerveau, ça risque d’être barbant et puis je ne suis pas le plus apte pour ça. Par contre, je vais vous expliquer de manière très schématique et très simple quelques éléments qui le composent.

Sachez que votre cerveau contient plusieurs aires qui correspondent à plusieurs fonctionnalités différentes. Par exemple, l’aire qui s’occupe d’analyser les sons, une autre qui vous permet de marcher, une autre qui vous permet de parler, etc. (Encore une fois, je vous explique de manière très grossière les choses).

Schéma grossier du cerveau - La partie limbique se situe dans le centre du cerveau, donc non visible ici.

Schéma grossier du cerveau – La partie limbique se situe dans le centre du cerveau, donc non visible ici.

Plus précisément, on va se focaliser sur les trois aires principales du cerveau qui nous intéresse : le cerveau frontal, le cerveau limbique et le cerveau pariétal. Ces trois éléments constituent ce qu’on appelle la conscience psychologique.

Vous ne comprenez rien ? Moi non plus. C’est pour ça qu’on va encore simplifier les choses et qu’on va changer les noms pour que cela soit plus clair:

Désormais :

La partie frontale s’appellera la partie humaine ou rationnelle

La partie limbique s’appellera la partie émotionnelle ou le chimpanzé

La partie pariétale s’appellera l’ordinateur ou le centre de ressource.

Vous avez vu ?

Oui, le chimpanzé. C’est ça. Il est de retour !

Si dès le début vous pensiez qu’un chimpanzé me menaçait avec un flingue, vous avez fait fausse route.

Pris en otage par un chimpanzé. Comment s'en sortir ?

Attention à toi !

Non, le chimpanzé n’est pas un être physique qui se tient à vos côtés. Le chimpanzé représente le système limbique, mais pour mieux comprendre ce que cela implique, vous allez vous l’imaginer vivre dans cette zone de cerveau, car c’est lui qui dirige votre machine émotionnelle. C’est lui (en partie) qui est responsable de vos émotions et de certains de vos comportements.

Trois cerveaux pour mieux comprendre

Dès à présent, considérez que votre cerveau est réduit en ces trois petits cerveaux.

Trois parties du cerveau qui sont important : le cerveau limbique qui est le système émotionnel, le cerveau pariétal qui le centre de ressource et le cerveau frontal qui s'occupe de la logique et du rationnel. Mieux comprendre et mieux gérer ses émotions

De gauche à droite : la partie logique, la partie émotionnelle et la partie ressource de stockage

Ces trois cerveaux ont beau essayer de travailler ensemble, ils entrent souvent en conflit et luttent les uns contre les autres pour prendre le contrôle – et c’est souvent le chimpanzé (le cerveau limbique) qui l’emporte et qui fout un peu la pagaille.

Sachez que le chimpanzé est beaucoup plus fort que l’humain. Lorsque les émotions vous dominent, il est très difficile de reprendre le contrôle du système logique et rationnel du cerveau.

Continuez la lecture. On va continuer de comprendre ensemble pourquoi ce chimpanzé fait un peu ce qu’il veut dans votre tête.

Pour cela, j’aimerais vous expliquer brièvement la nécessité de ces trois systèmes.

1. La partie frontale : l’humain qui est en vous

La partie logique du cerveau - Mieux comprendre le fonctionnement des émotions chez l'homme

La lumière du cerveau

Tout votre comportement rationnel se déroule dans votre lobe frontal.

Quand vous réfléchissez avec calme et bon sens, le sang afflue dans la zone frontale – l’humain. Vous êtes alors la personne que vous voulez être et que vous êtes vraiment.

C’est votre partie logique.

Quand vous vous posez des questions sur votre vie ou cherchez la vérité, c’est cette partie qui prend le dessus.

Quand vous résolvez un problème mathématique, c’est cette partie qui travaille.

Vous réfléchissez à ce que vous allez cuisiner en rentrant ? Oui, c’est encore votre lobe frontal.

Retenez tout simplement que partie frontale = partie logique et rationnelle de votre cerveau. C’est tout simplement vous en tant qu’humain.

Bien.

2. La partie limbique : Le chimpanzé qui est en vous

Le cerveau émotionnelle - Comprendre la machine émotionnelle pour mieux gérer ses émotions

C’est la fête ici !

La partie limbique est la partie la plus drôle de votre cerveau. Forcément, puisque le chimpanzé y vit et fait le cirque en permanence.

Si vous devenez émotif et irrationnel comme lorsque vous êtes en colère ou déprimé, le sang afflue dans la zone limbique, donc vers le chimpanzé. Il s’agite. C’est généra­lement dans ces moments-là que vous vous dites que votre comportement  ne correspond pas à ce que vous êtes et à ce que vous voulez être (partie humaine). La vérité est que votre chimpanzé, cette machine émotionnelle, a pris le dessus sur les autres parties du cerveau.

Bienvenue dans la machine émotionnelle.

Nous en possédons tous une et c’est le chimpanzé qui dirige les opérations.

Il pense indépendamment de nous et peut prendre des décisions. Il vous soumet des pensées émotionnelles et des sentiments qui peuvent être soit très constructifs soit très destructeurs. Il n’est ni bon ni mauvais, c’est juste un animal. Il peut être votre meilleur ami ou votre pire ennemi, ou les deux en même temps.

Donc vous ne pourrez pas le supprimer. C’est un fait. Par contre, vous pourrez apprendre à mieux le gérer de sorte qu’il ne prenne pas le contrôle à chaque fois.

Retenez tout simplement que partie limbique = partie émotionnelle de votre cerveau.

3. L’ordinateur : le chef d’orchestre

Le centre de ressource du cerveau - Comprendre la machine émotionnelle du cerveau

Le centre de ressource

C’est la partie qui travaille dans l’ombre. On l’appelle l’ordinateur ou le chef d’orchestre.

En effet, dans cette partie du cerveau, l’ordinateur stocke les informations que le chimpanzé ou l’humain y entrent. Il utilise ensuite ces informations pour agir en leur nom par automatisme ou sert de base de référence.

De plus, tous les comportements que vous faites par habitudes sont enregistrés dans l’ordinateur : la marche, le grignotage, le brossage de dent, etc.

À votre naissance, l’ordinateur était vide. Puis au fur et à mesure du temps, vous avez grandi et vous avez vécu des expériences positives et négatives. Votre ordinateur s’est peu à peu rempli de ces informations. Et encore aujourd’hui, tout ce que vous vivez au quotidien est enregistré dans cette base de données.

Ensuite, l’humain et le chimpanzé utilisent tous deux l’ordinateur comme base de données pour la prise de décision. À chaque situation qu’ils vivent, l’humain et le chimpanzé vont interpréter chacun de leur côté la situation (donc d’un point de vue logique et d’un point de vue émotionnel). Puis ils vont consulter l’ordinateur à la recherche de précédentes expériences, de croyances ou de souvenirs qui y sont stockés.

De l’information stockée peut dépendre une décision ou un acte.

Par exemple, si en étant petit, vous avez été traumatisé par les brocolis, hop l’ordinateur enregistre ce trauma. Puis, par la suite, lorsque quelqu’un vous proposera des brocolis, votre chimpanzé se réveillera, s’agitera et aura envie de répondre à cette personne “Mais c’est dégueulasse !”.

Autre exemple : vous avez donné une conférence à une cinquantaine de personnes. C’était votre première prise de parole en public. Cela ne s’est pas très bien passé. Que va-t-il se passer ? Même chose. La prochaine fois que vous serez amené à faire d’autres conférences, vous allez davantage avoir peur et davantage être stressé, car il est probable (pour votre chimpanzé) que ça se reproduise. Et il a envie de vous protéger.

Vous protéger ? Oui et d’ailleurs une des valeurs personnelles du chimpanzé est la survie. On en reparlera.

Retenez tout simplement que partie pariétal =  disque dur de votre cerveau.

Vous commencez à mieux comprendre comment ça fonctionne ? Allez, je pense à vous et je vous fais un petit récapitulatif.

Cerveau, chimpanzé et machine émotionnelle

En tant qu’humain, vous disposez d’une conscience psychologique et cette conscience est composée de trois cerveaux dis­tincts : l’humain, le chimpanzé et l’ordinateur.

L’humain. IL s’agit de la partie rationnelle du quotidien : prendre des décisions, discuter avec quelqu’un, se poser des questions, réfléchir, etc.

Votre chimpanzé est la machine émotionnelle de votre cerveau. C’est cette partie qui est responsable de vos changements d’humeurs et de vos émotions. C’est cette partie qui insulte le conducteur, car il n’a pas mis son clignotant. Vous vous disputez avec votre partenaire à propos d’une chose insignifiante ? Bien sûr, vous n’êtes rien d’autre qu’un chimpanzé à ce moment-là. En bref : tout ce qui concerne les émotions, les humeurs provient de cette partie du cerveau.

Votre ordinateur est un espace de stockage et une machine à fonc­tionnement automatique. Toutes les expériences de vie, qu’elles soient positives ou négatives, y sont stockées. C’est votre base de données. Ensuite, votre partie rationnelle (humain) et votre partie émotionnelle (chimpanzé) se servent de cette base pour agir au quotidien. L’ordinateur est aussi la partie qui s’occupe de tous vos comportements automatiques : marcher, vous brosser les dents, etc. Bref, à chaque fois que vous êtes sur pilote automatique , vous utilisez votre cerveau d’ordinateur.

Il pense et agit automatiquement pour vous en se servant de pensées et de comportements programmés. C’est une source d’informations, de croyances et de valeurs de références.

• En général, les trois cerveaux fonctionnent ensemble, mais il est possible que l’un d’entre eux prenne le contrôle total. Et à votre avis, de qui s’agit-il ? Yes, c’est ça,  c’est le fameux chimpanzé.  Par exemple, votre patron vous a viré de votre boulot du jour au lendemain. Croyez moi que le chimpanzé ne va pas être content.

Tout va bien ? Je vous rassure, on arrive bientôt à la fin de cette première partie.

On continue ?

Génial. Vous commencez à comprendre un peu comment votre cerveau fonctionne. (Encore une fois, d’une manière schématique)

Mais vous pouvez vous demander alors :

  • Pourquoi le chimpanzé agit-il de cette manière ?
  • Pourquoi le chimpanzé domine t-il la partie humaine ?
  • Comment gérer le chimpanzé et ses émotions ?

On va répondre à toutes ces questions. À la fin, vous serez en mesure de mieux vous comprendre. Vous saurez également à quel moment, c’est votre petit singe qui agit à votre place. C’est ce qu’on appelle la prise de conscience. Ou encore la pleine conscience.

D’ailleurs à ce propos, vous allez réaliser un petit exercice.

Exercice : est-ce votre chimpanzé qui domine votre vie ?

Le singe, roi de la partie émotionnelle du cerveau

C’est moi le roi ici !

Cet exercice est important puisqu’il va vous permettre de mieux comprendre votre chimpanzé et de mieux le gérer. En le domptant régulièrement, vous allez pouvoir répondre au lieu de réagir, c’est-à-dire prendre le temps avant d’agir au lieu d’agir d’une façon où vous le regretterez peut-être par la suite.

Exercice à réaliser

Tous les soirs, prenez cinq-dix minutes de réflexion par rapport à la journée qui vient de se dérouler. Grâce à ce temps de réflexion, vous allez pouvoir observer qui domine votre vie : votre partie humaine ou votre chimpanzé.

Pour le savoir, c’est très simple.

Vous allez vous remémorer votre journée et pour chaque situation dont vous vous souvenez, vous allez noter si, à votre avis, c’est votre partie logique ou émotionnelle qui a réagi grâce aux comportements, sentiments et pensées que vous avez éprouvés. Écrivez simplement et soyez bref.

Rappelez-vous que les chimpanzés aiment s’appuyer sur ce qu’ils res­sentent pour décider de leurs actions, tandis que les humains ont ten­dance à s’appuyer sur ce qui doit être fait, et sur ce qu’ils ressentiront à la fin de la journée quand ils repenseront à ce qu’ils ont fait de leur temps.

Vous apprendrez ainsi à reconnaître la partie humaine qui est en vous et votre chimpanzé. Vous déterminerez ainsi qui contrôle votre comportement lors de chaque évènement.

Faites ça pendant au moins une semaine, et vous risquez d’être assez surpris.

Je compte sur vous pour le faire ! C’est en agissant qu’on évolue et qu’on gagne en connaissance de soi. (Rendez-vous dans les commentaires pour les questions)

Mais comment pense le chimpanzé ?

Allez. On continue notre chemin vers la compréhension de notre machine émotionnelle.

Pourquoi le chimpanzé fonctionne-t-il de cette manière et pourquoi domine-t-il l’humain qui est en vous ?

Sachez qu’au quotidien, dans votre cerveau, c’est la guerre entre votre chimpanzé et votre partie humaine. Si vous avez fait l’exercice précédent, vous avez pu remarqué que ce sont souvent vos pensées négatives, émotions, votre insécurité qui dominent.

Est-ce que je continue de faire mon sport ? Ou allez, juste je me relaxe un peu et on verra le sport demain ?

Est-ce que je me calme ? Ou est-ce que je m’énerve ou je l’insulte ?

Est-ce que je reste énervé plusieurs jours ? Ou est-ce que je peux tourner la page ?

Est-ce que j’ai peur ? Dois-je y aller ? Dois-je aller lui parler ? Qu’est-ce que je dois faire ?

Je le juge, ou je ne le juge pas ? Dois-je me sentir nul ou bon à rien ?

Ce sont des échanges constants entre ces deux parties du cerveau.

Le mode de pensée

Deux parties. Deux modes de pensées différents.

On dit souvent que les hommes pensent différemment des femmes. (Je me trompe ? ;))

Ici, c’est pareil. Votre partie humaine a un langage différent du chimpanzé.

Le cerveau émotionnel versus le cerveau logique. Comment fonctionne les deux parties du cerveau ?

Partie émotionnelle VS partie logique

Votre chimpanzé interprète les informations avec ses sentiments et ses impressions, il croit détenir la vérité et pense toujours qu’il a raison. S’il dispose d’une moindre preuve dans votre passé ou dans votre entourage (grâce à l’ordinateur) il s’en servira ! Votre partie humaine se base uniquement sur les faits. Avant toute conclusion, il essaye d’en dégager une vérité, puis il va essayer de baser ses croyances sur cette vérité.

Comme les deux protagonistes ne sont jamais sur la même longueur d’onde, vous comprenez pourquoi ils sont souvent en conflit.

C’est pourquoi il est difficile par moment, de prendre des décisions.

Comparatif entre votre cerveau émotionnel et votre cerveau logique. Quelles sont les caractéristiques de chacune de ces parties ?

Comparatif entre votre cerveau émotionnel et votre cerveau logique

Imaginez que demain on vous propose de faire le tour du monde en solo, et que c’est une opportunité unique pour vous. Il n’y aura pas d’autre opportunité comme celle-ci dans votre vie.

La décision ne va pas être forcément facile à prendre. La partie humaine (logique) pensera :

“Okey, est-ce que j’ai assez d’argent ? Comment vais-je faire au niveau du travail ? Peut-être vaut-il mieux auparavant assurer ses arrières ? Est-ce une opportunité qui m’importe vraiment ?”

Alors que le chimpanzé en vous s’agitera comme un fou :

“Wouah le tour du monde ! Bien sûr que j’accepte ! Rien à faire du boulot et de tout. Allez je plaque tout et on verra à mon retour ! Tout le monde m’a dit que voyager c’est super, je dois sauter sur l’occasion ! Olala les gens vont halluciner quand je vais leur dire.”

ou alors version plus pessimiste : “C’est trop dangereux ! Jamais je ne partirai pas seul. S’il m’arrive quelque chose ?! Il y a la guerre ! Et si je me perds ? Si je n’arrive pas à parler l’anglais ? Jamais je ne m’en sortirai pas seul ! Et si…”

Vous voyez ?

Deux modes de pensée distincts. Alors que la partie humaine utilise la pensée logique pour établir un plan d’action, le chimpanzé, lui, utilise la pensée émotionnelle pour rassembler les éléments, analyser la situation et établir un plan d’action.

Les deux processus sont sains, mais se traduisent par des interpré­tations différentes de la situation et de la manière de la gérer.

Gestion des émotions. Que se passe t-il lorsqu'un évènement extérieur survient ? Pourquoi nous réagissons trop rapidement ? Découverte du cerveau émotionnel et du cerveau logique.

Petit schéma récapitulatif

Seulement, ce n’est pas noir et blanc c’est-à-dire que pour un même événement, votre partie logique et votre partie émotionnelle vont réagir…en même temps.

Mais un seul des deux sortira gagnant. Tout dépendra de comment vous avez appris à gérer votre petit chimpanzé. Si vous l’avez bien éduqué, vous serez en mesure de calmer vos émotions et d’être plus calme et serein. Si c’est l’anarchie, les émotions domineront votre vie.

Retenez tout simplement que votre cerveau émotionnel et votre cerveau rationnel ne sont pas sur la longueur d’onde. Ils ne pensent pas de la même manière et par conséquent, ils sont souvent en conflit.

Pour mieux répondre aux situations et éviter dans le cas où vos émotions vous dominent totalement, il est important de dompter cette machine émotionnelle.

Situations de la vie courante

Vous pouvez maintenant comprendre pourquoi il y a des choses que vous devez faire et que vous ne faites finalement pas ! Par exemple le sport. Votre partie logique s’est engagée dans ce processus.

“Génial, allez tous les jours, en rentrant du boulot, je vais me faire 30 minutes de sport”.

Jusque-là, tout va bien.

C’est possible qu’après quelques jours, en rentrant du boulot, vous n’ayez pas envie de vous y mettre parce que vous êtes fatigué ou que le temps est mauvais dehors.

Alors que votre partie logique pense : “Allez, on se bouge. Tu as un engagement à tenir. Tu dois tenir”,  le chimpanzé est beaucoup plus puissant et vous dit “ça va, relaxe ! Ce n’est pas une séance en moins qui va me tuer ! Regarde, vient on se prélasse devant la télé. En plus, tu n’as pas vu le dernier épisode de Game of Throne ! ça va te faire du bien”.

Boom : la flemmardise ou la procrastination.

(À lire : comment devenir persévérant et réussir tous vos objectifs)

Retenez ceci :

Quoi que vous fassiez, vous serez toujours deux dans votre cerveau à interpréter les choses et à vous demander quoi faire. Parfois, les deux sont d’accord et il n’y a pas de problème, mais souvent vous n’êtes pas d’accord. Dans ce cas, le chimpanzé est le plus puissant et prend le contrôle de vos pensées et de vos actes. C’est ce qui arrive le plus souvent !

Reprenons les deux exemples de la première partie

Exemple 1 : chez vous

Dans votre couple, votre copine est rentrée furax du boulot.

Elle vous a répondu : “Tu n’as pas sorti la poubelle comme je t’ai demandé ! En plus, la maison est sale. Ce n’est pas compliqué non ? Même ça tu n’es pas capable de le faire ?”.

À ce moment-là, c’est la guerre dans votre cerveau. Votre partie humaine veut répondre, mais également votre chimpanzé. Votre partie logique vous suggère :

“Souffle un bon coup, ce n’est pas grave. Elle est juste énervée, et après le bon repas que je lui ai préparé, elle va se calmer. Prends-la dans tes bras et dis-lui un mot doux”.

Et votre chimpanzé lui, se tourne dans tous les sens et est déjà positionné sur le ring prêt à se battre :

“Comment ose-t-elle ! Ce n’est pas la première fois qu’elle me fait le coup. Elle n’est jamais reconnaissante envers moi ! Là, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Si c’est comme ça, je ne ferais définitivement plus rien !”

Et comme les émotions sont plus puissantes que vos raisonnements rationnels, vous allez probablement vous emporter d’où votre réaction.

Deuxième exemple : dans la soirée.

Rappelez-vous. Vous entrez dans une soirée et vous avez l’impression que tout le monde vous regarde. Votre partie humaine pense “C’est normal. Personne ne me fait connaît ! On va dire bonjour à tout le monde. Il n’y a pas à s’inquiéter et puis ce n’est pas la première fois que je vais dans une soirée où je ne connais personne”.

Votre chimpanzé, quant à lui :

“Olala, la honte ! Tout le monde me regarde. C’est parce que j’ai un bouton ! Non encore pire, une tête bizarre. Non, peut-être que je suis mal habillé. Que je ne suis pas dans le contexte dans la soirée ! Olala, mais elle est ou mon amie ? Continue de sourire, ça va aller ! Ne transpire pas ! Je n’ai pas confiance en moi ! Ahhh”

Le chimpanzé doit être présent

Vous avez peut-être l’impression que le chimpanzé est quelqu’un de mauvais ? Pas du tout. Je le répète. Il n’est ni bon ni mauvais. Il agit juste par instinct et selon quelques principes qui lui sont propres (dans la partie 2).

Par exemple, si vous êtes en pleine nature et qu’un ours surgit en plein milieu de nulle part, vous serez bien content d’avoir une réaction émotionnelle forte qui vous poussera à vous cacher ou à vous enfuir le plus rapidement possible. Pas le temps pour de l’analyse !  Si le chimpanzé n’était pas là et que seul le cerveau logique était disponible, vous auriez à peine le temps de vous poser des questions sur quoi faire que vous vous seriez déjà mangé.

Attaque d'un ours. Le cerveau émotionnel permet de réagir très rapidement pour s'enfuir.

Quand vous avez une relation sexuelle, le chimpanzé prend les rênes. Vous ne voudriez pas que ça soit la partie logique qui domine n’est-ce pas ?

Vous êtes fou de joie et vous avez envie de faire plaisir à votre entourage proche ? C’est pareil. Ce n’est pas forcément mauvais :).

Comprenez bien qu’il y a des nuances. En fin de compte, tout est une question d’équilibre.

Si sur votre lieu de travail, votre patron vous énerve et que vous l’insultez de connard devant lui, vous avez laissé un peu trop la place à votre chimpanzé qui lui doit être en train de faire la fête. Et il est probable que par la suite vous le regrettiez.

Vous devez l’accepter et apprendre à vivre avec. Et c’est en apprenant à vivre avec lui que vous apprendrez comment mieux gérer vos émotions et comment vous pouvez vous surpasser pour devenir la personne que vous souhaitez devenir. Il peut être votre meilleur ami mais également votre pire ennemi au quotidien.

C’est ce que nous verrons dans la partie 2.

  • Vous apprendrez pourquoi le chimpanzé a un mode de pensée différent de l’humain et pourquoi c’est primordial de le savoir
  • Vous apprendrez comment mieux gérer votre chimpanzé afin de mieux gérer vos émotions

La partie deux est disponible juste ici. En attendant, dans les commentaires, dites-moi si cet article vous a plus , et donnez-moi une situation qui vous est arrivée récemment en expliquant comment vous avez réagi. Était-ce votre partie humaine ou votre chimpanzé ?

Merci pour votre attention,

Lirone

Êtes-vous capable de diffuser du positif autour de vous ? Partagez et contribuez à un monde plus positif :)
Lirone

À travers mon blog, je vous aide à devenir plus heureux et plus positif au quotidien. Première cible : votre état d'esprit. Mon but est donc de vous aider à changer votre état d'esprit afin qu'il soit plus positif. Vous verrez ainsi les choses d'une autre manière. Devenez à votre tour un diffuseur de positif et impactez à votre tour les personnes autour de vous.

  • Mathilde dit :

    Merci pour cet article imagé et positif, vivement la seconde partie !

  • yazid charkani dit :

    Super bon article , j’ai adoré ! “l’un des clés de la sagesse et de la réussite est la maîtrise émotionnelle ” , continue lirone de nous écrire de si beaux articles ! je pense que c’est l’un des articles les plus utiles que tu aie crée ..

    • Lirone dit :

      Ravi que l’article t’ai plu Yazid ! 🙂
      Au plaisir de te lire
      Lirone

  • Sylvie dit :

    J’attends La deuxième partie avec impatience
    Merci Lirone de nous aider à apprivoiser notre chimpanzé

  • Guila dit :

    Génial cet article ! Merci pour cette lecture instructive , hâte de lire la suite!

  • Antoine dit :

    Merci pour ce bel article clair et précis. Mon chimp a tendance à trop prendre de place. J’aimerai apprendre à mieux le contrôler.
    Bravo et encore merci.

    • Lirone dit :

      Ouais c’est vrai qu’il peut être très vite enquiquinant 😉
      Merci pour ton retour Antoine !

  • Stephane dit :

    Excellent article Lirone ! Hate de lire la 2ème partie car mon Chimp prend un peu trop de place 🙂

    • Lirone dit :

      Merci Stéphane pour ton retour !
      On y travaille pour la seconde partie 🙂

  • Gence Cécile dit :

    Bonjour Lirone,
    J’ai tendance à aller trop souvent sur internet . Je consulte mes mails, je vais sur un forum … Et je m’attarde car je m’y sens bien !
    La veille, j’ai fait une liste de choses à faire . Alors je la consulte et me dit que j’aimerais bien faire au moins 2 actions . Mais c’est dur de quitter cet ordinateur . Alors, j’imagine quel plaisir j’aurai quand la première tâche sera finie . Et ce système fonctionne assez bien .

    • Lirone dit :

      Hello Cécile ! Je connais assez bien ça et je me rends compte que je suis assez addict à l’ordinateur. Du coup, j’essaye de me protéger en bloquant certains site pour un certain temps et comme toi, dès que je termine ce que j’ai à faire, je me félicite et je me récompense 🙂

  • Irène dit :

    Un article très intéressant. Il n’est pas évident de trouver le bon équilibre, surtout quand votre chimpanzé est apprécié par votre entourage tant son côté spontané peut plaire…difficile de juger du moment à partir duquel il prend trop de place. Merci Lirone (see u le 25/05 ?)

    • Lirone dit :

      Ah la spontanéité, c’est génial ça ! Mais effectivement, cela demande de la vigilance.

  • perrine dit :

    Votre article est très clair ! mon chimpanzé est beaucoup trop présent actuellement donc votre article tombe à pic pour mieux comprendre, mais la suite nous donnera plus d’informations… j’ai hâte! Merci pour votre travail!
    Perrine

  • Aless dit :

    J’ai découvert ce blog il y a peu et il est top ! Super article sur le chimp qui nous suit partout ahah. Pour moi tout est une question d’équilibre et il est très utile ce chimpanzé. Il faut réussir à le canaliser et à gérer ses émotions négatives, son égo et comprendre les autres par la même occasion, donc mettre des limites aux émotions negatives qui peuvent prendre le dessus. Mais c’est aussi grâce à notre chimpanzé que l’on peut suivre notre coeur, nos passions et faire de notre vie un rêve. Si l’on agit trop vite, on peut faire des erreurs, mais si on réfléchie trop, on peut aussi rester inactif et le regretter. Le mieux est de trouver le juste milieu entre le cerveau logique et le cerveau émotionnel, et les faire travailler ensemble.
    (Lirone, as-tu une chaine youtube ?)

    • Lirone dit :

      Merci Alessandra pour ton commentaire !
      Je plussoie ce que tu dis.
      Oui j’ai une chaîne YouTube mais ça fait un petit moment que je n’ai pas posté de vidéo…Un jour peut-être je reprendrais. On verra !

      Au plaisir de te lire,
      Lirone

  • Marie dit :

    Merci lirone.j étais mal ce matin.mais en lisant ton explication sur les émotions.je me comprends bcp mieux et j ai de l’ empathie pr moi et les autres…

  • shakur dit :

    Merci beaucoup @Lirone pour cet article ! J’ai été émerveillé de le lire, je vais entamer la deuxième partie.
    PS: je penses que c’est le chimpanzé qui a été au contrôle pendant une récente expérience que je viens de vivre. En bref d’habitude je paye toujours mon loyer à temps mais ce mois ci ce n’était pas le cas, et un soir mon bailleur m’a appelé pour me gueuler. Pendant l’appel, je penses que c’était ma partie logique qui avait réagi (hahaha ravi de le réaliser) car j’avais essayé de m’excuser pour le retard mais juste après l’appel je me suis senti un peu déprimé et j’avais des idées bizarres dans ma tête genre comme c’est malheureux d’être moins friqué etc… J’espère qu’à la fin de la troisième partie j’arriverai à faire du chimpanzé mon ami ! À très bientôt de la part de Kamate Shakur

    • Lirone dit :

      Merci Kamate pour ton retour et ravi de savoir que tu arrives à faire la différence entre partie logique et partie émotionnelle. La partie 3 est sortie. As tu pu la lire ?

      Au plaisir de te lire,
      Lirone

  • Fanny dit :

    Super article ! J’ai compris pas mal de choses en le lisant, et notamment que mon chimpanzé a beaucoup trop besoin de s’exprimer et de faire n’importe quoi. Je me définis comme quelqu’un d’hypersensible, c’est donc le chimpanzé !

  • >