erreurs à ne pas commettre lors d'une nouvelle rencontre. Erreurs sociale. Aisance sociale. Se faire des amis

Faites-vous l’une de ces 8 erreurs lors d’une nouvelle conversation ?

Se sentir bien dans la vie et être heureux passe aussi par avoir de bonnes relations. Mais pour avoir de bonnes relations, il faut avoir un bon feeling.  Et pour avoir un bon feeling, il faut éviter certaines erreurs.

Beaucoup de personnes font ces erreurs (dont certaines sont subtiles) et finissent par avoir une conversation banale sans vraiment de saveur.

On peut tous améliorer ses capacités pour avoir de meilleures conversations et ainsi construire de bonnes relations avec les nouvelles personnes que l’on rencontre.

Construire des superbes relations est à la portée de tout le monde et fait partie des caractéristiques de l’Homme charismatique.

Je vous présente donc ici les 8 erreurs classiques que l’on peut faire lors d’une conversation.

1. Ne pas écouter

L’erreur numéro 1. Ne pas écouter.

L’écoute active est un des éléments le plus importants d’une conversation.

Qu’est-ce qu’il y a plus de désagréables de devoir répéter plusieurs fois son prénom et redire ce que l’on fait dans la vie. Cela paraît anodin comme ça, mais je l’ai vécu et j’en ai vu des conversations comme ça où la personne n’écoutait pas son interlocuteur. Lorsqu’on lui posait la question de qu’est-ce qu’elle avait retenu de cette personne, elle ne savait bizarrement plus grand-chose. Allez peut-être son prénom.

La majorité des personnes n’écoute pas. Ne soyez pas comme cette majorité. N’interrompez pas la personne, écoutez là. Apprenez à l’écouter tranquillement et intéressez-vous à ce qu’elle vous raconte.

De cette façon, vous pourrez rebondir sur ce que la personne vient vous dire. La personne en face de vous en sera ravie ! De plus, vous ne serez jamais à court de conversation.

Pratiquez l’écoute active dès maintenant. Vous verrez que les conversations ne seront plus jamais comme avant !

2. Ne pas envoyer correctement votre message

Alors ça peut paraître bizarre, mais lors d’une conversation le plus important n’est pas ce que vous dîtes, mais la manière dont vous faites parvenir le message à votre interlocuteur.

Des études ont montré que le message verbal ne comptait que 7% lors d’une conversation. Les 93 % restant ? Le langage corporel et la voix. Oui, oui aussi peu. (Oui, on s’en balance de ce que vous dîtes 😉 ).

Par exemple, une personne qui vous parlera d’une manière monotone et sans vraiment de langage corporel vous ennuiera très rapidement. Au contraire, une personne qui vous regarde droit dans les yeux, qui varie son intonation et qui a une gestuelle vous paraîtra dynamique et intéressante.

Quelques conseils à appliquer dès maintenant:

  • Parlez clairement. Articulez.
  • Variez votre intonation. Ne restez pas sur la même tout au long de votre conversation. Vous n’êtes pas un robot.
  • Utilisez votre gestuelle. Ne restez pas les bras le long du corps. Occupez de l’espace.
  • Parlez lentement. Votre interlocuteur comprendra mieux votre histoire et sera plus enclin à vous écouter. De plus c’est un des facteurs qui prouveront votre confiance en soi aux autres.
  • Ne parlez pas dans votre barbe. Assumez ce que vous dîtes. Parlez fort. (Je ne vous demande pas de crier !) Rien de plus désagréable qu’une personne qui parle tout doucement

Améliorer tout ça d’un coup ? Faites du théâtre, ça aide beaucoup !

3. Moi je, moi je et encore moi je !

Tout le monde, au cours d’une conversation veux être sous le feu des projecteurs. On aime tous parler de soi, c’est un fait. Pour ça, une des manières de rendre la conversation intéressante et d’être remarqué auprès de votre interlocuteur est de s’intéresser à elle.

Quand une personne parle, ne l’interrompez pas à tout bout de champ pour faire part de votre expérience sur le domaine par exemple.

Exemple de conversation casse-gueule:

Moi : « Blabla, j’ai fait du théâtre et… »
Lui: « Ah ouimoi  aussi j’ai fait du théâtre, d’ailleurs blablabla »
Moi: « Ah okay intéressant, une fois j’étais voir cette pièce… »
Lui: » Pff c’est nul, moi j’ai étais voir… »

Ça peut paraître anodin, mais combien de personnes font cette erreur. La conversation s’épuise et s’arrête très vite.

L’idée est la suivante: n’interrompez pas quelqu’un quand celui-ci est sous les feux de la rampe racontant une anecdote ou quelque chose d’autre.

Attendez sagement votre tour. Essayez de trouver un  compromis entre écoute et bavardage.

Vous l’aurez votre moment où tout le monde vous écoutera. Vous verrez que c’est vraiment désagréable de se faire couper la parole lorsque l’on raconte quelque chose qui nous plaît.

4. Chercher à avoir toujours raison

Vous connaissez tous cette personne qui cherche à avoir toujours raison ? Cette personne qui rabaisse vos idées et vous contredit à tout bout de champ ?

Alors quand vous êtes amis depuis longtemps, on commence à s’habituer même si on arrête de défendre ses idées, car ça ne sert à rien, mais lors d’une prémices d’une nouvelle relation, croyez-moi que vous allez courir à l’échec si continuellement vous cherchez à avoir raison et vous cherchez à abaissez la personne en face de vous en faisant passer l’idée inconsciente qu’elle est nulle.

Relaxez-vous et défendez votre point de vue tranquillement en laissant l’autre personne avoir également le sien.

5. Parler de sujets négatifs

Une fois, une personne est venue me voir et a commencé à me parler de la mort. Une autre fois, une personne est venue me voir en me parlant de la misère du monde.

Alors encore une fois, quand vous entretenez une bonne relation avec cette personne, pas de soucis, au contraire vous pouvez parler de tout et de rien, mais lorsque vous rencontrez une nouvelle personne s’il vous plaît, abstenez-vous !

Déjà, elle vous plombe le moral et en plus vous avez l’impression que la personne voit tout, sauf du positif. Avec du négatif, impossible de nouer une relation correcte si vous restez dans ce registre.

Je n’avais qu’une seule envie: partir le plus loin possible et voir quelqu’un d’autre.

C’est comme en séduction, parlez de politique, de religion, de votre ex, de sujets négatifs et c’est courrez tout droit dans le mur.

Dans une conversation, on veut de la dynamique, des sourires, de la positivité, de l’énergie ! Pas d’un marshmallow géant ou d’une personne négative.

6. Ne pas être intéressant

Oui peut-être un des points les plus subtils. Comment savoir si on est intéressant ou que l’on parle de sujets cool ? Car c’est vrai que cela sera assez subjectif.

Mais par pitié, ne parlez pas une heure de ce que vous avez mangé à midi ou de votre nouvelle voiture pendant 20 minutes sans interruption. Alors ça peut paraître extrême, mais je pense que vous voyez l’idée.

Cultivez-vous, faites des activités, faites des choses intéressantes, etc. Vous aurez ainsi de meilleures conversations et de meilleures choses à raconter.

C’est très désagréable de discuter avec une personne qui est très « creuse » de l’intérieur, c’est-à-dire sans personnalité et sans aucune chose à raconter. Vous voyez ? Du genre, vous faites 90% de la conversation ?

Faites un effort et regardez comment la personne en face de vous réagit ! Si vous voyez qu’elle bâille, ou qu’elle gigote dans tous les sens, regardant ailleurs, c’est que c’est mauvais signe pour vous ! Ressaisissez-vous !

Une manière de paraître intéressant est de s’intéresser à la personne en face de vous ! C’est paradoxal, mais croyez-moi que vous allez être surpris. Posez les bonnes questions, rebondissez sur ce qu’elle a dit, etc.

7. Ne pas être dans l’échange

Avez-vous déjà parlé à un mur ? Moi oui.

Alors non, pas face à un vrai mur, mais face à une vraie personne. Du genre, vous faîtes 99% de la conversation et la personne vous réponds « oui », « non », « je ne sais pas », « et toi ?», etc.

Si une personne parle de son expérience, faites également part d’une de vos expériences. Soyez dans l’échange, renvoyez-vous la balle. Si la personne en face de vous investit dans la conversation, elle aimerait bien que vous le soyez également !

Il faut être souvent proactif surtout dans les premiers moments. C’est dur, mais c’est comme ça. Soyez toujours actif, dynamique.

8. Ne pas sourire

Sourire pour une meilleure conversation

Je ne pouvais pas l’oublier celui-ci. Encore une fois, pensez-vous qu’une conversation est plus plaisante lorsque la personne en face de vous tire une tête de dépressif ou lorsque la personne à un visage illuminé et est souriante ?

Souriez ! Ça n’a jamais mordu personne et ça n’a jamais tué personne. (Je préfère vous rassurer !)

C’est un pouvoir remarquable et ça fait une (très) grosse différence. Croyez-moi.

La personne en face de vous sera plus encline à  vous revoir.

 

À vous de jouer !

Pour vous, qu’est-ce qui fait que vous auriez envie de revoir la personne en face de vous ? 🙂

Lirone

Êtes-vous capable de diffuser du positif autour de vous ? Partagez et contribuez à un monde plus positif :)
Lirone

À travers mon blog, je vous aide à devenir plus heureux et plus positif au quotidien. Première cible : votre état d'esprit. Mon but est donc de vous aider à changer votre état d'esprit afin qu'il soit plus positif. Vous verrez ainsi les choses d'une autre manière. Devenez à votre tour un diffuseur de positif et impactez à votre tour les personnes autour de vous.

Cliquez ici pour laisser un commentaire positif

Assanvo

Merci pour la dynamique de développement personnel que tes articles nous apportent.

Répondre
Yvon

Excellent article, ton blog communique du positif et des choses concrètes, je pense que les conseils de ton article sont idéale pour séduire quelqu’un.:)

Répondre
Martine

Je suis très intéressé
Cordialement

Répondre
Faustine

Merci lirone pour tes conseils. Je vais les mettre de suite en pratique. C’est vraiment ce dont j’ai besoin.
A bientot.

Répondre
Les 8 caractéristiques de l'Homme charismatique

[…] Pour finir avec cette partie, lisez : Faites-vous l’une de ces 8 erreurs lors d’une nouvelle conversation ? […]

Répondre
Laissez une réponse:

CommentLuv badge