Anxiete. Anxieux. 11 conseils pour réduire votre anxiété et enfin profiter de la vie. Des astuces simples, efficaces et naturels à réaliser dès aujourd'hui ! Comment ne plus être anxieux en 11 étapes

Comment réduire votre anxiété ? 11 pistes à utiliser dès maintenant !

L’anxiété touche tout le monde.

Vous est-il déjà arrivé de vivre l’un de ces scénarios :

  • Votre coeur qui se met à battre très rapidement ?
  • Vos pieds qui se mettent à trembler ?
  • Votre corps qui commence à transpirer de partout ?
  • Vos mains qui deviennent moites ?
  • Votre bouche qui devient sèche ?
  • Votre cerveau qui commence à imaginer les pires scénarios possible ?

Et surtout, vous n’arrivez plus à reprendre le dessus face à une certaine situation ?

J’ai une bonne et mauvaise nouvelle pour vous.

On commence par la bonne ?

Vous n’êtes pas seul à vivre ces symptômes quand vous faites face à une situation un peu difficile.

En fait, on est beaucoup comme vous.

La mauvaise ?

Vous êtes anxieux. Peut-être beaucoup trop anxieux.

Je me trompe ?

Je n’en doutais pas une seule seconde.

Ah l’anxiété. Un bien grand mot.

C’est déjà arrivé à tout le monde d’être anxieux par rapport à une certaine situation. Moi le premier. Cela me rendait malade.

D’ailleurs, savez-vous la différence entre stress et anxiété ?

Haha vous doutez, pas vrai ?

Je confondais les deux pendant un très long moment, puis j’ai appris que c’était deux choses différentes.

Allez, je vous explique tout.

Stress et anxiété, une différence ?

Le stress, à la différence de l’anxiété est un phénomène totalement normal. C’est une réponse qui est faite par votre corps.

Plus particulièrement, c’est ce qui se passe dans notre corps et notre esprit lorsque nous sommes soumis à ce qu’on appelle des stresseurs c’est-à-dire des éléments de notre environnement qui impose ce fameux stress. On peut citer : la pression au travail, la perte d’un proche, un conflit, un bruit bizarre qui se produit alors que vous dormez, etc.

Quant à l’anxiété, c’est vous même qui le créez. L’anxiété est votre tendance à amplifier les situations d’une manière négative, c’est-à-dire que vous allez vous-même vous créer ou imaginer des choses négatives qui n’existent pas ou qui sont mineures. En faisant cela, vous provoquez ou augmentez votre stress.

Comme dit Christophe André, vous êtes seulement stressé si vos symptômes de tension physique ou psychique disparaissent à distance des soucis (le soir, en week-end, en vacances) et vous êtes anxieux si ces symptômes persistent même loin des problèmes (vous y repensez après-coup, vous anticipez).

Vous pouvez bien entendu gérer votre stress et votre anxiété en atténuant rapidement les conséquences négatives.

Arrivez-vous mieux à faire la différence entre stress et anxiété ?

différence entre le stress et l'anxiété

L’anxiété est en train de devenir un mode de vie

Si je vous dis que l’anxiété est en train de devenir un mode de vie pour certains, me croiriez-vous ?

Pas sûr. Mais pourquoi alors ?

On nous a appris à vivre dans une société qui nous impose un certain stress sans forcément que l’on  s’en rende compte. On est formaté petit à petit à être de plus en plus stressé.

Il suffit de voir l’augmentation des burn-out, l’augmentation de la consommation de la malbouffe et l’augmentation des consultations chez des spécialistes. On peut également observer l’émergence du Yoga et de la méditation qui prennent de plus en plus de place dans notre vie quotidienne.

Regardez. L’état mental de la population n’est plus ce qu’elle n’était auparavant. Morosité, anxiété, stress et tristesse.

La vie n’est pas rose et il est tout à fait normal par moment de se remettre en question ou de s’inquiéter à propos de diverses choses qui arrivent ou qui arriveront dans notre vie, mais il ne faut pas que ces inquiétudes prennent le dessus dans votre vie.

Certains vont être anxieux à propos d’une situation spécifique comme un entretien d’embauche, une visite chez le dentiste, une présentation orale à faire devant un auditoire ou encore un rendez-vous galant pour la première fois.

Par la suite, cet état d’anxiété peut augmenter ou diminuer selon comment s’est passé l’événement. Votre stress en prend forcément un coup !

Par exemple si votre entretien d’embauche se passe mal, que le dentiste vous a fait terriblement mal, que votre rendez-vous galant s’est mal passé, lorsque vous aurez affaire à la même chose dans le futur, vous allez encore plus vous angoisser et vous inquiéter.

Ne vous inquiétez pas.

Avec le temps, j’ai appris à gérer mon stress et mon anxiété. Je suis beaucoup plus serein et calme au quotidien.

« Cool ta vie Lirone, mais nous on s’en fout que tu sois plus calme. Nous, on veut des astuces ! »

Oui je sais. J’ai d’ailleurs exprès écrit cet article ;).

J’aimerais partager avec vous 11 pistes pour vous aider à réduire votre anxiété (sans vous bourrer de médicaments, je vous le jure ! ), qui m’ont beaucoup aidé.

Avec le temps, quand vous voyez les choses de manière différente, quand vous voyez les choses sous un angle de vu plus positif, vous verrez que l’anxiété n’occupera qu’une partie infime de votre vie.

1. La respiration avant tout

À chaque fois que je dis à une personne qu’elle respire mal et qu’elle doit apprendre à respirer de la bonne manière c’est à dire respirer profondément, elle ne me prend pas au sérieux.

« Haha tu rigoles Lirone, je respire tous les jours, ça ne m’a jamais rien apaisé. »

 Une bonne respiration apaisera la majorité de vos tensions. 

La respiration est un des éléments clés de la vie ! Pas de respiration, pas de vie, c’est aussi simple que ça.

Si je l’ai mise en première position, ce n’est pas pour rien.

Une respiration maîtrisée est une respiration profonde que vous faites avec le ventre comme lorsque vous étiez bébé.

D’ailleurs, c’était le seul moment de votre vie où vous respiriez de la bonne manière. Il suffit de regarder les ventres des nourrissons lorsqu’ils respirent. Regardez ensuite le ventre. Vous voyez la différence ?

Bon, comment commencer à mieux respirer ?

Asseyez-vous dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Fermez les yeux, commencez à respirer profondément.

Inspirez l’air par votre nez, bloquez, puis expirez l’air par votre bouche.

Mettez vos mains sur votre ventre. Il doit gonfler et se dégonfler. Si c’est votre poitrine qui gonfle, ce n’est pas bon.

Ensuite, pendant une minute, focalisez-vous uniquement sur l’air qui rentre et qui ressort de votre corps. 

Vous pouvez vous aider en visualisant cet air qui rentre puis ressort. Vous pouvez sentir la différence de température également.

Comptez.

Un vous inspirez. Deux vous expirez. Et ainsi de suite.

Ceci va apaiser votre esprit et votre corps. Vous allez ainsi pouvoir focaliser à nouveau votre attention sur le moment présent au lieu de penser à des scénarios catastrophes qui n’arriveront probablement jamais.

2. Savourez le moment présent

Dans le point ci-dessus, j’ai parlé de moment présent, ce moment où vous vous focalisez uniquement sur ce qui se passe maintenant.

L’anxiété est très souvent une peur de quelque chose qui va se passer dans le futur.

Par conséquent, un moyen de réduire et d’éviter l’anxiété est de ne pas penser au futur, et de rester le plus possible dans le moment présent, chose que l’on a tendance à oublier de nos jours.

Regardez.

La majorité de vos pensées sont dirigées soit vers le passé, soit vers le futur.

Je me trompe ?

Mais ce n’est pas de votre faute encore une fois. Avec le rythme que nous impose la société, on oublie vraiment la signification de ce qu’est vivre dans le moment présent.

Dans ce cas-là, comment s’y prendre ?

La méditation est un excellent moyen. J’ai d’ailleurs écrit un guide complet à ce sujet.

La méditation est avant tout basée sur la respiration et la respiration est un excellent moyen pour revenir dans le moment présent.

Une autre astuce aussi est de vous prendre 1-2 minutes pour focaliser votre esprit sur ce qui se passe autour de vous. Regardez votre environnement, regardez ce qui se passe de manière plus précise, prenez le temps d’écouter les divers bruits autour de vous, regardez les arbres bouger avec le vent, sentez vos vêtements sur votre peau, sentez le soleil qui tape sur votre peau.

Appréciez tout simplement les choses que vous ne faites pas au quotidien et que vous avez sûrement oubliées !

 Appréciez. 

J’aime beaucoup me balader dans la nature quand je me sens un peu anxieux. Je me sens ensuite beaucoup mieux et plus en harmonie avec moi-même.

Essayez !

Rien ne vaut une petite balade au calme.

3. Le sport pour évacuer le négatif

Le sport fait maintenant partie de mes habitudes. 10 minutes tous les matins 6j/7.

En plus d’entretenir votre physique, le sport est un excellent remède contre le négatif.

Lorsque je suis anxieux, après avoir fait du sport, je me sens tellement libéré. Je me sens plus fort mentalement et physiquement.

Il n’est plus à démontrer que le sport apporte de nombreux bienfaits dans sa vie. Bien-être, amélioration du sommeil, meilleur système immunitaire, moins de stress, moins d’anxiété, moins de risques à la dépression, meilleure condition physique, etc.

Après une séance de sports, l’organisme libère des hormones (endorphines et dopamine) qui permettent à votre corps de se détendre. Vous allez sentir une sensation de plénitude totale.

Vous n’êtes pas obligé de faire un marathon, non !

10-15 minutes peuvent être largement suffisantes.

Certains vont préférer courir, d’autre faire de la musculation ou encore faire du vélo. Trouvez l’exercice qui vous convient et faites-le !

Vous allez voir les bénéfices que cela va vous apporter à terme.

4. Focalisez-vous sur quelque chose d’autre

Quand vous êtes anxieux, vous commencez à perdre le contrôle de ce qui se passe vraiment dans la réalité.

Pas vrai ?

C’est tout bête, mais j’ai un truc pour vous.

Un bon moyen de réduire l’anxiété et de vous focaliser sur autre chose que cette situation qui vous fait tant redouter.

« Wouah, la folie ta technique Lirone ! »

Si c’est si bête et si simple, pourquoi ne le faites-vous pas alors ?

Heu…

Voilà.

Focalisez-vous donc sur quelque chose d’autre pendant un petit moment. Cette chose doit vous recharger en énergie positive.

Vous pouvez regarder des épisodes d’une série, regarder des vidéos marrantes sur YouTube, écouter de la musique, danser, lire, appeler votre meilleur pote, etc.

Les idées ne manquent pas.

Vous l’avez compris, vous pouvez tout faire tant que ça ne touche pas à la situation qui vous inquiète.

Le tout est d’occuper votre esprit avec quelque chose d’autre pendant un petit moment.

C’est votre bol d’air frais.

Vous verrez vous vous sentirez beaucoup mieux et vous reprendrez le dessus. Vous serez alors plus enclin à surmonter votre anxiété.

5. Le soleil

Les nordistes, je suis désolé.

(Ne me tapez pas sur les doigts !).

Le soleil est reconnu pour ses bienfaits ( à dose convenable bien sûr) contre l’anxiété et le stress.

Quand vous ne vous sentez pas bien, posez-vous au soleil et savourez le moment présent. Sentez les rayons du soleil taper votre peau. Sentez votre énergie et votre bien-être remonter. 

Ce n’est pas pour rien qu’on dit que le soleil est bon pour le moral !

C’est très agréable et vous allez vous sentir beaucoup mieux après.

Ah pour ceux qui n’ont pas de soleil (je pense à vous), vous pouvez toujours manger du chocolat ;).

Et sans blague, le chocolat est aussi bon pour le stress.

6. Vous avez déjà vécu des situations de la sorte

Lorsque vous êtes anxieux, souvenez-vous d’une chose : vous avez déjà vécu une situation de la sorte dans le passé.

Touchez-vous, regardez-vous.

« Oui, très bien, et ensuite ? »

Bah regardez, vous êtes toujours là ! Ce n’est pas merveilleux ça ? Vous êtes vivant !

Sans rigoler, quand vous êtes anxieux, il est très facile de perdre espoir en vous-même et en vos capacités.

Alors, fermez les yeux, focalisez-vous sur la respiration, calmez-vous. Ensuite, faites-vous un petit voyage dans le passé et voyez comment vous avez réussi à surmonter de telles situations.

Par exemple, supposons que vous ayez loupé votre entretien d’embauche. Dans votre tête, c’est la panique. Vous vous mettez à penser que tout va mal, que vous êtes nul, que ces entretiens vous donnent le stress, etc.

Votre vision devient alors limitée. Vous avez l’impression que vous avez tout loupé et que vous louperez encore d’autres entretiens.

Pourtant, regardez, j’en suis sûr que vous avez déjà réussi des entretiens auparavant.

 Ne faites pas d’une situation, une généralité. 

Comme je suis sympa, je vous explique également deux exercices puissants pour lâcher prise !

Faire cela va vous redonner confiance en vous et vous allez être plus enclin à surmonter à nouveau cette étape.

7. Acceptez vos sentiments

Par moment, vous vous sentez anxieux et vous ne savez pas vraiment pourquoi. Cela arrive souvent.

Cela peut-être alors un peu plus difficile à surmonter.

Une solution qui marche assez bien dans de telles situations est la suivante :

Quand vous vous sentez négatif, acceptez ce sentiment. N’essayez pas de le refouler et de vous en débarrasser le plus rapidement possible en un claquement de doigts.

N’essayez pas de vous battre contre ce que vous ressentez.

Beaucoup de gens ont pris cette habitude. Cela a pour conséquence d’en quelque sorte, refouler en vous ce sentiment négatif. Vous allez peut-être vous sentir bien (pour un certain temps), sûrement, mais ce sentiment restera ancré en vous.

Il n’hésitera pas à revenir à la surface un jour ou l’autre.

À la place, laissez juste aller cette négativité et essayez d’observer ce sentiment dans votre esprit et dans votre corps sans juger.

Avec bienveillance.

Si vous laissez aller ce sentiment tranquillement, si vous prenez le temps de l’observer pendant quelques minutes, vous allez voir que vous allez vous sentir immergé d’une nouvelle sensation.

Au début, cela va probablement vous paraître inconfortable et intense. C’est normal, mais après quelques minutes ce sentiment perd en puissance, s’affaiblit et tends à disparaître.

8. Questionnez votre anxiété

Ce point est simple, redoutable, mais pourtant peu utilisé.

Regardez dans le passé et posez-vous cette question :

Sur toutes les situations dans lesquelles vous avez été anxieux dans le passé et dans lesquelles vous avez exagéré, combien se sont vraiment déroulés comme vous l’aviez imaginé ?

Pas beaucoup, n’est-ce pas ?

Posez-vous cette question au lieu de vous inquiéter sur une situation qui n’arrivera probablement jamais.

9. Dormez

Le manque de sommeil est le meilleur ami de l’anxiété. Un sommeil réparateur favorise le calme intérieur.

Je le vois par moi-même.

Quand je suis fatigué, je suis plus enclin à l’anxiété et j’ai l’impression que c’est la guerre dans ma tête.

Allez vous reposer, faites une sieste, ayez une bonne nuit de sommeil et vous verrez qu’après ceci vous vous sentirez beaucoup mieux !

On sous-estime de plus en plus le sommeil et j’ai l’impression que les personnes rentrent dans une compétition à qui dormira le moins.

Pourtant, il a été montré plusieurs fois lors d’études scientifiques que le manque de sommeil affecte terriblement votre bien-être.

10. Demain est une nouvelle journée

Eh oui, demain est une nouvelle journée. Nouveau départ.

Ce petit rappel m’aide quand ma journée n’a pas été très bonne.

Demain, je pourrais réaliser un nouveau pas. J’aurais alors peut-être plus d’opportunités, j’aurais peut-être un peu plus de chance, etc.

Votre période difficile n’est que temporaire ! Ne faites pas en sorte de prolonger ce moment pour rien.

11. vous créez votre réalité

C’est peut-être une des notions les plus difficiles à intégrer, mais une fois que vous l’aurez comprise, vous verrez votre vie d’une nouvelle manière.

Je rédigerais un article dessus pour vous expliquer ce concept plus en détail.

En attendant, sachez que la perception de la vie que vous avez au quotidien est en partie due à votre esprit. Quand vous êtes né, vous n’aviez aucune peur, vous n’aviez aucune raison de vous inquiéter, car vous n’aviez aucune expérience passée qui vous provoquait ces sentiments.

Vous avez grandi, votre environnement a changé, vous avez changé. Vous avez vécu des expériences sur lesquelles votre cerveau va pouvoir s’appuyer.

A la place de vous voir comme quelqu’un manquant cruellement de confiance, voyez-vous comme quelqu’un de confiant et de charismatique !

A la place de vous voir comme quelqu’un d’anxieux et de stressé, voyez-vous comme quelqu’un de serein et calme.

Plus vous créerez des images mentales fortes du « vous futur », et plus vous vous imprégnerez de cet état.

Cela sera votre nouvelle ligne de conduite sur laquelle votre cerveau va s’appuyer au lieu de cette image dévalorisante que vous av(i)ez de vous-même.

 

Je sais que ce n’est pas facile de ne plus être anxieux du jour au lendemain, mais avec du temps et de la persévérance, je vous assure que c’est possible.

Si je l’ai fait, c’est que vous pouvez le faire aussi.

Je crois au potentiel de changement de l’être humain.

Je ne vous demande pas d’appliquer les 11 pistes, mais choisissez en une ou deux. Commencez. Action est le mot d’ordre ! Je préfère que vous appliquiez une méthode que de ne rien appliquer du tout.

Même si votre action est minime, plus elle sera réalisée dans le temps et plus l’impact sera puissant. C’est ce qu’on appelle l’effet cumulé.

Allez, je compte sur vous !

 

À vous de jouer !

Lirone, ancien anxieux

Êtes-vous capable de diffuser du positif autour de vous ? Partagez et contribuez à un monde plus positif :)
Lirone

À travers mon blog, je vous aide à devenir plus heureux et plus positif au quotidien. Première cible : votre état d'esprit. Mon but est donc de vous aider à changer votre état d'esprit afin qu'il soit plus positif. Vous verrez ainsi les choses d'une autre manière. Devenez à votre tour un diffuseur de positif et impactez à votre tour les personnes autour de vous.

Cliquez ici pour laisser un commentaire positif

Mouny Kem Chhom

L’anxiété vient du fait qu’on passe son temps à penser au passé et au futur (on se remémore de ce qui s’est mal passé dans le passé et on pense que ça va se reproduire dans le futur), si on ne se concentre que sur le présent, il n’y a pas de risque d’anxiété lié au passé et au futur, pour ça, il faut faire des pauses, prendre le temps d’apprécier ce qui nous entoure d’où l’intérêt de la méditation (permettre à l’esprit de se concentrer et de rester dans le moment présent).
On peut aussi sortir et prendre un bain de soleil, l’été c’est l’idéal, on a de la chance d’avoir le soleil et la verdure, rien de mieux q’une petite ballade pour se requinquer et pour bien profiter de la balade, il faut prendre son temps pour apprécier les choses environnantes (une combinaison gagnante : la marche, le soleil, la nature)
Chacun tire de cet article ce qui est idéal pour lui.

Merci Lirone

Répondre
    Lirone

    Génial ton commentaire Mouny ! Merci.
    Tu as tout juste ! On pense trop à notre passé. Beaucoup trop ! Environ 80% de nos pensées sont focalisées soit vers le passé soit vers le futur. C’est beaucoup trop. En plus de perdre de l’énergie, on se fait du tracas pour rien. Le passé, c’est terminé. On ne peut plus le changer. Le seul moment où l’on a un « pouvoir », comme tu le soulignes très bien d’ailleurs, c’est le présent. La seule période où on peut agir.
    Reprenons cette habitude d’apprécier plus le présent à sa juste valeur !
    Merci Mouny.
    Au plaisir de te lire, comme toujours 🙂

    Répondre
Laetitia

Bonjour, j’aime beaucoup cet article. Tout ce qui est écrit est tellement vrai. Le problème c’est qu’une fois que tout va bien on oublie ces méthodes et on ne se surveille plus; exactement comme un régime une fois le poids perdu on reprend ses mauvaises habitudes. Dans ce cas là une piqûre de rappel est nécessaire alors merci du fond du coeur. Heureusement qu’il y a des blog de ce genre.

Répondre
    Lirone

    Bonjour Laetitia 🙂
    Exactement. Tu soulève un point essentiel : la régularité. Ce qu’il faut est de prendre ces bonnes habitudes et d’essayer de les pratiquer au quotidien. De cette façon, il deviendra plus difficile de reprendre les mauvaises habitudes.
    Moi même, j’avais tendance à tomber dans ce piège ! Après l’autre « piège » est de lire sans appliquer…
    Avec plaisir en tout cas Laetitia.
    Merci pour ton commentaire.

    Répondre
mick

C’est encore moi, j’ai trouvé pour la réponse au test, bien sur je devais retourner dans mes mails pour valider ! j’ai au moins appris cela aujourd’hui !
très intéressant ce test, bon j’ai un égo énorme, mon Dieu ! Mais j’ai confiance en moi ça c’est pas mal ? Mais je suis un peu perturbée la confiance en soi fait partie de l’égo ????
Explique-moi un peu, si tu as le temps.
Merci, une belle journée pour toi.

Répondre
Les 8 choses à faire qui vous rendront plus heureux d'après les neurosciences - Revolution Positive

[…] qui est une hormone beaucoup sécrétée dans toutes les relations affectueuses. Elle diminue l’anxiété, donne un sentiment de sécurité, favorise la confiance et le rapprochement entre deux personnes. […]

Répondre
Laissez une réponse:

CommentLuv badge