Les 11 habitudes que les personnes heureuses ne font pas. Découvrez les mauvaises habitudes qui plombent votre bonheur. Devenez plus heureux et plus positif !

Les 11 pratiques à absolument éviter pour être plus heureux !

« Il faut que tu fasses ça, puis ça et après ça »

Pour être heureux, il faut faire ci, il faut faire ça. Ensuite, il faut faire cet exercice et puis celui-ci.

hC’est ce que l’on vous dit à chaque fois lorsque vous voulez savoir quelles sont les pratiques qui vont augmenter votre niveau de bonheur et augmenter votre bien-être.

C’est super, mais est-ce qu’on vous dit également quelles sont les pratiques qu’il ne faut absolument pas faire ? Ou plutôt ne plus faire ? (Vous verrez, on est les champions dans les catégories 6 et 10).

Pas forcément.

Moi le premier. Sur mon blog, j’enseigne de nombreuses stratégies pour être plus heureux et plus positif, mais si vous l’avez remarqué je parle rarement des choses à ne pas faire.

Pourtant c’est assez fondamental.

Je vais vous expliquer pourquoi.

Commençons par le ballon

La métaphore du ballon gonflable qui représente votre bonheur. Les pratiques qui vous empêchent d'être heureux.

Si vous me suivez, vous savez que j’aime bien la métaphore du ballon gonflable.

En bref, qu’est-ce que c’est ?

Si vous voulez, votre bonheur est comparable à un ballon gonflable.

« Quoi ? Lirone tu es tombé sur la tête ! »

Pas tout à fait, laissez-moi vous expliquer rapidement.

Vous savez, comme moi, qu’un ballon, ça se gonfle et ça se dégonfle, pas vrai ?

Jusque-là tout va bien. 😉

Ensuite, à votre avis, qu’est-ce qui affecte la taille du ballon ?

Exactement.

Principalement :

  • L’air que l’on met à l’intérieur du ballon
  • Les trous présents dans le ballon

Parlons justement des trous.

Pour sûr, infimes qu’ils soient, les trous affectent la taille de votre ballon. Même un trou minime peut suffire à dégonfler le ballon dans le temps. Et, corrigez moi si je me trompe, mais plus il y en a et plus votre ballon se dégonflera.

Et évidemment, même s’il y en a qu’un seul, plus le trou est gros et plus rapidement va se dégonfler le ballon.

Puis quand ça se dégonfle, il faut alors le regonfler puis éventuellement boucher les trous sinon on va devoir à chaque fois perdre de l’énergie et du temps à le regonfler sans cesse.

Rappelez-vous les (possibles) nombreuses fois où vous deviez gonfler des ballons. Au bout d’un moment, c’est usant, non ?

Gonfler un ballon revient à gonfler votre bonheur. Les pratiques qui vous empêchent d'être heureux.

Photo de Xavier Alexandre Pons. Et ce n’est pas moi 😉

Bon. Est-ce que vous commencez à voir la chose ?

Pas encore ? Je continue.

En fait, dans notre vie, on tient tous notre propre ballon qui représente notre bonheur. Certains vont en avoir un grand, d’autres un moyen ou encore un plus petit.

Et les trous dans votre ballon représentent des pratiques que vous avez mises en place (sans forcément vous en rendre compte) qui vont diminuer votre niveau de bonheur au cours du temps. Et plus vous accumulez ces mauvaises pratiques et plus le nombre de trous va être important.

Et par conséquent ?

Plus vite votre ballon va se dégonfler et par la même occasion votre niveau de bonheur également.

Pareillement, même si vous ne réalisez qu’une mauvaise pratique, plus vous la faites au quotidien, plus le trou va s’agrandir, et donc plus vite encore une fois le ballon va se dégonfler.

Heureusement

Maintenant, à la différence des mauvaises pratiques, il y a les bonnes pratiques qui vont jouer le rôle de pompes à air. Ces pompes vont regonfler votre ballon afin d’essayer de garder le plus possible un niveau constant d’air dans celui-ci.

Et plus vous mettrez en places de bonnes stratégies et méthodes, et plus votre ballon sera gros !

gonfler votre ballon pour être plus heureux et plus positif

Vous avez décroché ?

Allez, je vous fais un petit récapitulatif avant de passer à la suite.

Pour résumé : vous avez un ballon qui représente votre bonheur. Il y a deux choses qui affectent la taille de votre ballon:

  • Les mauvaises pratiques du quotidien
  • Les bonnes pratiques du quotidien

Le moyen d’augmenter votre bonheur est de retirer ces mauvaises pratiques afin de boucher le(s) trou(s) et de renforcer les bonnes pratiques afin de gonfler votre ballon et maintenir l’air à l’intérieur.

Et si vous arrivez à boucher tous les trous et à mettre suffisamment d’air dans le ballon, celui-ci peut vraiment être très grand et voler très haut pour le plus grand bonheur de tous et de vous surtout.

Si vous me suivez, je partage avec vous via mes articles et ma newsletter, de nombreux conseils qui vous aident à gonfler votre ballon et ainsi accroître votre niveau de bien-être, mais c’est vrai que je vous parle peu des choses à ne pas faire qui jouent le rôle de trous et qui affectent donc votre niveau de bonheur.

J’ai donc eu l’idée de regrouper dans un article, toutes les pratiques à ma connaissance que les personnes heureuses évitent de faire dans leur vie et que vous devez par conséquent éviter le plus possible.

A la suite de cette lecture, vous pourrez donc commencer à mettre en place des patches ;).

 

1. Vivre constamment dans le passé et le futur

C’est un fait. Plus de 80% de nos pensées sont focalisées soit vers le passé soit vers le futur.

Vous ne me croyez pas ? Regardez et réfléchissez deux minutes.

Vous allez voir que vous êtes constamment en train de ressasser le passé ou de penser à ce que vous allez manger à midi faire plus tard.

Est-ce qu’il vous arrive de faire certaines choses (lire, vous doucher, cuisiner, travailler…) et penser à autre chose ?

Si c’est le cas, bingo, vous n’êtes pas dans le moment présent.

« Et ça arrive souvent en plus Lirone ! »

En effet ! C’est (très) très courant.

Ce n’est pas vraiment votre faute, mais plutôt à votre mental qui vous embarque avec lui et qui vous empêche de profiter de l’instant présent et de vivre pleinement votre vie.

Encore, cela serait des pensées positives, cela pourrait passer, mais en réalité ce n’est pas le cas. Je me trompe ?

Vous passez sûrement trop de temps et d’énergie à raviver des souvenirs douloureux, des conflits, des opportunités loupées ou encore des regrets, et ça c’est douloureux.

Vous passez sûrement trop de temps également à imaginer des scénarios catastrophes qui pourraient arriver dans votre vie que cela soit au travail, dans vos relations amicales ou amoureuses ou à propos de votre santé.

Conséquences de tout ça ?

Vous avez un CD rayé dans votre tête qui joue encore et encore les mêmes refrains.

Je n’ai plus l’article en main, mais parmi les plus de 80% de vos pensées qui sont focalisées dans le futur et dans le passé, beaucoup de pensées sont négatives et sont surtout les mêmes !

Ne pas être dans le moment présent et être pris dans ces pensées vous amènent à passer à côté de magnifiques moments et opportunités de la vie.

Et donc ? Prises de tête, perte d’énergie et regrets.

Trop penser de manière négative vous empêche de profiter de l'instant présent. Les pratiques qui vous empêchent d'être heureux.

Trop penser vous empêche de profiter de l’instant présent

Que faut-il alors faire ?

Ce n’est pas facile parce personne ne nous as appris à faire cela. Cette pratique est le moment présent. Apprenez à être plus dans ce fameux moment présent.

Je ne vous mentirais pas en vous disant que c’est possible de ne plus penser au passé et au futur parce que bien sûr, c’est important de planifier un peu l’avenir et apprendre du passé. Cependant, trop s’y attarder, comme je vous l’ai dit, peut être fatal.

Je vous donne quelques petites pistes pour commencer.

Essayez de vous concentrer le plus possible sur chaque moment de votre vie en vous focalisant uniquement sur ce que vous êtes en train de faire.

  • Centrez-vous sur votre respiration. Observez votre respiration : inspiration et expiration.
  • Ressentez vos émotions. Qu’est-ce que vous ressentez à cet instant ? Essayez de décrire cette émotion et de la localiser dans votre corps.
  • Ressentez chaque partie de votre corps, du petit orteil au haut de votre crâne. Cherchez toutes les sensations que vous pouvez ressentir. Fourmillements ? Démangeaisons ? Rien du tout ? Le sang qui circule ?
  • Savourer les plats que vous manger. Appréciez chaque bouché. Quelle odeur ? Quelle texture ? Quelle couleur ?
  • Observez votre environnement sans poser de jugement. Qu’est-ce qui se passe autour de vous ? Comment vous sentez-vous dans cet environnement ?

Ce ne sont que quelques exemples.

Et dès lors que vous vous rendez compte que vous avez divagué (vous pensez à autre chose : passé ou futur), revenez dans le moment présent en vous ancrant à nouveau sur votre respiration par exemple.

Vous allez voir que ce sont sans arrêt des allers retours que vous allez faire entre vos pensées et le moment présent. Et plus vous vous entraînerez et moins vous divaguerez.

Une pratique qui aide beaucoup à se focaliser de nouveau dans le moment présent est la méditation pleine conscience.

Vous êtes curieux ? Parfait, j’ai écrit un guide complet sur mon blog.

 

2. Se blâmer

S’en vouloir pour des choses qui ne marchent pas ou qui n’arrivent pas dans notre vie est source de tristesse et de peine.

Combien de fois vous êtes-vous critiqué pour des choses qui n’ont pas fonctionné comme elles auraient dû fonctionner ?

Combien de fois vous êtes-vous blâmé pour des échecs que vous avez vécus ?

Combien de fois ressassez-vous des comportements que vous avez eus qui n’étaient pas forcément appropriés ?

Beaucoup de fois n’est-ce pas ?

Je connais ça, rassurez-vous.

Ces dialogues intérieurs qui tournent en boucle dans votre tête sans arrêt vous démoralisant plus qu’autre chose.

Un nouveau CD rayé dans votre tête.

se-reveiller-triste

 

Les personnes heureuses évitent à tout prix de rester dans ce type de schéma. Leur philosophie ?

« Si ça n’a pas marché, ce n’est pas grave. Chaque expérience est source d’apprentissage. Il vaut mieux que je me focalise sur le moment présent et sur mes actions du futur que perdre de l’énergie avec des choses dont je ne peux changer. »

 Source d’apprentissage  

Elles prennent en compte les erreurs qu’elles ont faites et prennent leur responsabilité, mais surtout elles ne se blâment pas et ne se critiquent pas pour des choses qu’elles ont faites dans le passé.

Pourquoi perdre de l’énergie et vous miner le moral à vous critiquer alors que vous ne pouvez plus changer le passé ?

C’est bête comme question, mais c’est vrai. Pourquoi alors ?

Notamment à cause de votre ego. Votre ego peut être votre meilleur ami comme votre pire ennemi. J’en reparlerais dans un article plus spécifique.

Une autre question que j’ai envie de vous poser et que j’aime poser aux gens est la suivante :

  • Pourquoi quand un proche ne se sent pas bien ou se plante sur quelque chose qu’il a réalisé, vous le rassurez et vous êtes compatissant envers cette personne ?

« Bah c’est normal d’aider son prochain et du faire du mieux qu’on peut pour le rassurer et l’aider à aller de l’avant, non ? ».

Exacte, vous avez raison.

Alors, dites-moi pourquoi vous ne faites pas la même chose avec vous même ? Vous êtes votre meilleur ami. Pourquoi n’êtes-vous pas aussi compatissant avec vous ?

Outch.

Allez ne détournez pas du regard, on continue 😉

Rappelez-vous :  l’amour de soi est fondamental 

Respectez-vous, soyez compatissant, et surtout exprimez de l’amour envers vous-même.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

 

3. Se comparer trop aux autres

Pendant très longtemps, je me comparais trop aux autres, et ceci de la mauvaise manière. C’est-à-dire que mes pensées étaient souvent couplées à des sentiments de jalousie et d’envie.

« J’aimerais tellement être comme cette personne. « , « J’aimerais tellement avoir ce qu’elle possède. », etc

Et je rentrais dans un cercle vicieux.

En effet, mon estime personnelle n’était pas haute, et du coup, quand je me comparais à quelqu’un de meilleur que moi, mon moral en prenait un coup et mon estime de moi-même diminuait encore plus. Et ainsi de suite.

Peut-être que vous aussi, vous avez ce mauvais réflexe de vous comparer aux autres ?

Vous savez, j’ai compris par la suite quelque chose de fondamental :

À chaque fois que l’on compare notre vie, notre réussite, nos relations sociales, nos possessions matérielles, nos objectifs à d’autres personnes, l’herbe sera toujours plus verte ailleurs.

En bref, il y aura toujours quelqu’un de meilleur que vous dans un domaine. C’est un fait.

Deux choix s’offrent alors à vous :

  1. Perdre de l’énergie, du temps et de l’estime personnelle à se comparer aux autres,
  2. Accepter le fait qu’il y a aura toujours mieux et focaliser son énergie dans sa vie et sur sa personne.

J’ai choisi cette dernière option.

Rappelez-vous que ce vous voyez chez l’autre n’est que la pointe de l’iceberg. Vous ne voyez que ce les autres veulent que vous voyez. Pourquoi devrait-ils vous montrer leurs défauts et ce qui ne marche pas chez eux ?

Cela fait sens non ?

Laissez-moi vous dire quelque chose d’autre :

 Vous êtes unique et vous vivez votre propre vie. Votre vie. 

Vous avez vos qualités, vous avez vos défauts. Et pour sûr, j’en suis sûr que vous avez quelque chose d’exceptionnel que les autres n’ont pas.

comment être génial au quotidien. Vous êtes exceptionnel

Faites-vous confiance et focalisez-vous sur votre vie et sur les magnifiques facettes de votre personne.

Vous avez la possibilité de faire des choses incroyables alors pourquoi vouloir vous miner le moral à ruminer que les autres sont mieux que vous ?

Vous manquez l’opportunité de faire progresser votre personne et en vous focalisant sur l’autre, vous ne vous donnez pas l’occasion de saisir toutes les opportunités autour de vous qui vous feront probablement évoluer.

Soyez reconnaissant pour tout ce que vous avez dans votre vie à présent et n’oubliez pas : la seule personne avec qui vous pouvez vous comparer, c’est vous-même.

Uniquement vous.

  • Est-ce que le vous du maintenant est le même que le vous d’hier ?
  • Est-ce que vous vous êtes amélioré ?
  • Est-ce que vous avez stagné ?
  • Est-ce que vous avancez vers vos objectifs ?
  • Est-ce que vous êtes en harmonie avec vous-même ?

Ce sont ces questions que vous devez vous posez et non « Qu’est-ce que je peux faire pour être comme cette personne ».

Dès lors que vous aurez accepté ceci, vous allez vous sentir plus soulagé et plus léger.

Lâchez prise sur les autres.

 

4. Critiquer, juger et se focaliser sur les côtés négatifs de son entourage

On continue dans la lignée du point précédent.

Avez-vous remarqué que votre entourage et même vous-même avez tendance à (facilement) juger et critiquer les autres ? Ce n’est pas un jugement que je vous fais, mais un simple constat. 😉

critiquer et juger les autres pour rien

Pas forcément des choses très méchantes, mais des remarques que vous ne diriez pas forcément en face de la personne concernée.

C’est très facile.

Par contre ce qui est plus difficile est dire des choses positives.

Je me trompe ?

 « Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse. » 

C’est une phrase que l’on m’a souvent répétée et c’est un principe que j’ai adopté.

Personne n’est né parfait. On a tous des défauts, mais on a tous également des qualités. Absolument tout le monde.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Que vous devez être capable d’accepter les bons côtés comme les mauvais côtés des personnes que vous côtoyez et que vous rencontrez.

Les personnes qui sont les plus heureuses se focalisent sur les forces, les compétences et les qualités de leur entourage et non sur leur faiblesse et leurs défauts.

Il y a un truc assez intéressant que j’ai remarqué.

La façon dont vous agissez et vous pensez envers les autres influencent directement la façon dont vous agissez et pensez envers vous-même.
Vous avez tendance à beaucoup critiquer et juger les autres ? Cela ne m’étonnerait pas que vous vous critiquiez et jugiez vous-même.
Vous avez tendance à voir le bon côté chez les personnes que vous rencontrez et valoriser leur qualité plutôt que leur défaut ? Cela ne m’étonnerait pas que vous fassiez la même chose avec vous.

Réfléchissez à ça quelques minutes. Vous pourrez en apprendre beaucoup sur vous.

En vous focalisant sur le positif des personnes autour de vous, vous vous apprécierez beaucoup plus vous-même. De plus, dans leur tête, vous serez quelqu’un de différent (dans le bon sens du terme). Vous serez également plus appréciable.

 

5. Être rancunier

En parlant avec des personnes de mon entourage et même de manière générale, j’ai été surpris par le fait que beaucoup de personnes ont une soif de vengeance et une impossibilité de vouloir pardonner ou d’aller de l’avant par souci d’ego (encore celui-ci !).

Être rancunier, c’est à nouveau ressasser et vivre dans le passé. Rappelez-vous du point 1.

etre-rancunier

Alors ne pas être rancunier ne signifie pas faire une croix et accepter toutes les choses mauvaises que l’on vous a faites sur vous.

Non.

Par contre ce que vous pouvez faire est de vous donner la permission de lâcher prise cette douleur, cette colère et ces ressentiments que vous continuez de porter avec vous au cours de temps.

Parce qu’au bout d’un moment cela pèse lourd. Vous allez être plus préoccupé par les autres que par vous et vous allez vous détruire le moral.

Vous allez focaliser toute votre énergie et votre temps sur les personnes extérieures.

Vous l’avez compris, on se retrouve dans la même situation que le point précédent en quelque sorte.

Un jour, j’ai rencontré une personne, qui à chaque fois, me parlait de mauvaises choses que les gens lui faisaient et de ses mésaventures. Elle en parlait tout le temps et à chaque fois qu’elle en parlait, je sentait la colère et les ressentiments sur son visage. Je voyais aussi que son corps était loin d’être détendu.

Elle était uniquement focalisée sur ça et rien d’autre. Je ne sais d’ailleurs pas comment mais elle arrivait toujours à revenir sur ce sujet de conversation.

 La rancune est comme un boulet accroché à votre pied. 

Les personnes heureuses apprennent à pardonner toutes ces situations afin de ne pas être prises au piège dans le passé et dans les mauvaises émotions. Elles se donnent une chance d’aller de l’avant et de ne pas laisser le comportement de certaines personnes leur détruire le moral.

Encore une fois : pardonner ne veut pas dire que vous passiez l’éponge non. C’est juste un moyen pour vous de lâcher prise sur telle ou telle action afin de ne pas perdre de l’énergie pour rien.

Vous tournez alors la page pour continuer votre histoire.

 

6. Trop penser à ce que les autres pensent de moi

Les personnes heureuses ne se prennent pas la tête à trop penser ce que les autres peuvent penser d’elles.

Peut-être que c’est votre cas.

En tout cas ça l’était pour moi. J’accordais trop d’importances aux jugements des autres ,et par conséquent je n’agissais pas en fonction de ce que je voulais, mais en fonction de ce que je pensais ce que les autres voulaient.

Vous voyez le truc ?

Cette fameuse pression sociale où vous avez l’impression que chaque personne de votre entourage analyse ce que vous faites ou ce que vous ne faites pas au quotidien.

peur du regard des gens

Puis un jour, j’ai découvert qu’en fait, tout était création de notre esprit. Qu’en fait, nous mettions en place des barrières mentales qui sont complètement fausses.

Vous risquez d’être surpris et choqué par ce que je vais vous dire.

Les gens n’ont rien à faire de vous.

Je veux dire par là qu’ils ont suffisamment à s’occuper de leur cas que le vôtre.

Quand vous pensez que tout le monde vous regarde, en réalité tout le monde s’en contrefiche.

C’est vous qui créez cette réalité dans votre tête. En fait, plus précisément c’est votre égo qui créé ce scénario. Pour lui, c’est quelque chose de positif car vous êtes au centre de l’attention. Et quand tout le monde fait attention à vous, c’est génial ! Voila comment raisonne votre égo.

Et quand bien même certaines personnes décident de vous juger, qu’est-ce que vous en avez à faire ?

  • Qui sont ces personnes pour vous ?
  • Est-ce que vous allez empêcher de faire ce que vous avez envie à cause de certaines personnes ? En gros est-ce que vous laissez les autres vivrent votre vie ?
  • Est-ce que vous pensez que vous allez avoir plus de regrets en n’ayant pas agi ? Ou alors en ayant agi avec possiblement une personne qui vous aura critiqué ?

Souvent les personnes qui vous critiquent et qui vous jugent sur vos actions sont trop focalisés sur les autres à la place d’être focalisé sur elles-mêmes.

De plus, c’est souvent une manière pour eux d’extérioriser le fait qu’elles auraient probablement aimé agir de la façon que vous faites.

Alors maintenant move on !

 

7. Être dans un environnement toxique

C’est un fait. Pour être plus heureux et plus positif au quotidien, il faut avoir un environnement adéquat. Vous aurez beau faire tous les efforts du monde de votre côté pour être plus positif, si vous avez un environnement pourri, vous allez ramer.

Les personnes avec qui vous socialisez et avec qui vous êtes, les livres que vous lisez, les sites internet que vous consultez, les choses que vous regardez ou écoutez ou encore la façon dont vous avez aménagé vos espaces personnelles influencent grandement la façon dont vous vous comportez et pensez au quotidien.

Influence.

Il devient alors difficile de devenir plus heureux si constamment vous avez des éléments négatifs autour de vous.

Pas vrai ?

Prenons l’exemple des relations sociales, parce que c’est le plus parlant.

Si vous êtes avec des personnes qui vous jugent constamment, qui ne vous encouragent pas, qui sont tout le temps à se plaindre ou encore qui ne vous correspondent pas vraiment au fond de vous, vous allez sans vous en rendre compte en pâtir.

Les personnes heureuses font tout pour éviter le plus possible les environnements toxiques car elles savent que ce genre d’environnement ne va pas les aider.

Comment éviter les environnement toxique ? Etre bien entouré pour être plus heureux et positif au quotidien

Elles n’hésitent pas à déménager, à changer de travail, à casser leurs mauvaises relations et s’en aller de leurs mauvaises compagnies. Elles savent que ce n’est pas quelque chose de facile, mais elles savent également qu’à moyen et long terme ce genre de sacrifice leur apportera un meilleur bien-être.

 Vous agissez aujourd’hui pour des résultats demain 

Maintenant qu’en ait-il de votre environnement ?

Allez je vous pose quelques questions :

  • Vos relations sociales sont-elles comme vous le souhaitez au fond de vous ? Est-ce que vous êtes entourés de personnes qui vous tirent vers le haut ? Est-ce que ce sont des personnes sur lesquelles vous pouvez compter ?
  • Avez-vous tendance à regarder et écouter facilement des informations négatives ?
  • Regardez-vous des vidéos inspirantes ?
  • Lisez-vous des articles/livres inspirants ?
  • Est-ce que vous riez souvent dans la journée ?

Ce sont des questions simples, mais elles font la différence.

Analysez votre environnement et voyez quel genre de changement vous pouvez faire pour mettre plus de positivité. Cela peut prendre du temps, mais c’est un bon investissement pour la suite !

 

8. Se compliquer trop la vie

La vie peut être simple comme très compliqué et quand c’est trop compliqué cela créer du stress pour soi et un manque de bien-être.

C’est vrai que le monde devient de plus en plus complexe, mais est-ce une raison pour rendre votre vie bien plus compliquée qu’elle ne l’ait vraiment ?

La complexité se créer dans votre tête.

Vous savez : les fameuses barrières mentales.

se compliquer trop la vie pour rien

À vrai dire, avec quelques habitudes vous pouvez rendre votre vie plus simple.

Par exemple :

  • Vous avez l’impression d’être submergé par énormément de choses à faire et vous n’arrivez plus à mettre votre attention sur chacune de ces choses ? Focalisez-vous sur une chose à la fois et essayez de réaliser au fur et à mesure ce que vous avez à faire par ordre d’importance. J’en suis sûr qu’il y a énormément de choses futiles que vous avez tendance à considérer.
  • Vous avez trop de choses chez vous ? Posez-vous régulièrement la question si vous avez besoin de chacune de ces affaires. Est-ce que vous les avez utilisés ces derniers temps ? Si ce n’est pas le cas, il est temps de faire du ménage ;).
  • Vous essayez de lire les pensées des autres ? C’est difficile n’est-ce pas ? Les relations sociales sont assez difficiles comme ça. Alors à la place de deviner, posez des questions et communiquez. Cela va vous aider à réduire les conflits, les malentendus et la perte de temps.
  • Vous vous sentez submergés par le stress et les émotions ? Prenez l’habitude de mieux respirer, d’observer vos émotions et apprenez à méditer. Ce temps que vous investirez vous sera bénéfique par la suite, croyez-moi.

Et vous ? Est-ce que c’est le cas ? Dans quelle mesure vous compliquez-vous la vie ?

Les personnes heureuses essayent de se simplifier le plus possible leur vie pour se focaliser sur l’essentiel.

 

9. Être dans le regret

Les personnes heureuses évitent d’être dans le regret.

  • Si elles veulent réaliser quelque chose, elles le font.
  • Si elles ont fait une erreur, elles continuent d’avancer et d’aller de l’avant

Il y aura toujours des moments où vous n’agirez pas de la meilleure manière possible ou des moments où vous ne saurez pas prendre l’opportunité en temps voulu.

Ce n’est pas grave.

Cela arrive et cela continuera d’arriver.

C’est un fait.

De toute façon, comme je vous l’ai déjà dit, regretter est inutile pour votre bien-être puisque l’action a déjà été réalisée. Vous ne pouvez plus la changer.

etre trop dans le regret vous empêche d'être heureux au quotidien. Arrêtez d'être dans le regret

Par contre, je peux vous assurer une chose, le regret va vous apporter une seule et unique chose : la tristesse.

Ce n’est pas ce que vous voulez non ?

Bien.

Je vais vous dire pourquoi vous ne devez pas rester dans le regret.

  • Chaque décision que vous avez prise, aussi terrible qu’elle soit, vous apportera un apprentissage (souvent caché)
  • En étant déçu par ce que vous avez fait, vous évoluerez émotionnellement parlant et vous serez plus enclin à vous poser les bonnes questions dans le futur
  • Les mauvaises décisions sont les meilleurs moyens d’augmenter votre capacité à pratiquer l’autocompassion
  • Les mauvaises décisions ou les erreurs peuvent vous apporter des choses et des événements imprévus qui vont vous aider par la suite
  • En réalité, il n’y a aucune mauvaise décisions et erreurs, mais seulement des choix que vous avez faits. Des choix assumés. Et derrière chaque choix, il y a une expérience à vivre.

Vous l’aurez compris : une erreur dans le passé peut être quelque chose de positif si on arrive à changer sa perception des choses.

C’est ça au final avoir un état d’esprit positif : changer les schémas mentaux classiques négatifs pour les transformer en de nouveaux schémas de pensées positifs.

C’est ce que j’apprends aux personnes dans ma formation : transformer leur schémas mentaux négatifs en schémas mentaux positifs.

 

10. Se plaindre

Se plaindre fait partie des traits de caractères de tout le monde. Qui ne s’est jamais plaint ?

Bon se plaindre de temps en temps, ça arrive, mais quand c’est tout le temps, c’est problématique.

Déjà pour soi parce que cela nuit à sa qualité de vie et à sa santé mentale et ensuite pour les personnes autour de soi.

Pas vrai ? C’est chiant des personnes qui se plaignent tout le temps, non ? 😉

Vous n’attirerez pas les personnes positives de cette manière. À la place vous attirerez les mêmes genres de personnes que vous c’est à dire des personnes qui se plaignent tout le temps.

(Armée de personnes qui se plaignent, gloops.)

S’il y avait des prix à décerner pour les plaintes, il y aurait énormément de personnes qui seraient championnes. 😉

se plaindre est mauvais pour la santé

Ces personnes sont tellement focalisées sur ce qui ne va pas ou ce qu’elles n’ont pas qu’elles oublient les supers aspects de leur vie.

Et plus elles se plaignent et plus leur perception de leur vie (leur propre réalité) va changer. Elles se construiront un monde, une réalité où rien ne va.

Un bon moyen d’arrêter de se plaindre est de pratiquer la gratitude. Je vous laisse lire l’article prévu à cet effet.

Il y a énormément de personnes dans le monde qui donneraient tout pour avoir la vie que vous avez ! Gardez ça en tête.

A l’heure où j’écrit, il y a eu un terrible ouragan à Haïti. Des milliers de personnes ont tout perdu, eau et nourriture inclus. Triste.

Et vous sinon ? Vous êtes rentrés tard du boulot ou alors ce n’était pas bon ce qu’il y avait à la cantine à midi ?

 

11. Vouloir être parfait

Est-ce que la vie doit être parfaite pour que vous deveniez heureux ?

Non.

(Attention si vous avez pensé à oui 😉 )

Je connais beaucoup de personnes dont leur vie est (très) loin d’être parfaite, mais pourtant qui sont heureuses comme jamais.

Etonnant non ?

Pourquoi la perfection est-elle mauvaise pour votre bonheur ?

Parce qu’en mettant la barre trop haute, vous prenez le risque de frapper votre estime de soi.

En effet, si vous n’arrivez pas à tenir vos objectifs ou que c’est trop difficile pour vous, vous allez avoir le sentiment que vous n’êtes pas assez bon et que vous êtes plutôt nul même si vous êtes capable d’avoir d’excellents résultats.

D’ailleurs, certaines personnes attendent que toutes les conditions soient parfaites avant d’agir. Laissez-moi vous dire qu’elles n’agiront jamais !

Je vous raconte une petite anecdote personnelle.

Quand j’ai ouvert mon blog il y a deux ans, c’était la même histoire pour moi. En fait pour être honnête avec vous, mon blog était prêt plusieurs mois avant son ouverture, mais je me trouvais à chaque fois des prétextes pour ne pas l’ouvrir.

Pas assez d’articles, le graphisme n’est pas assez beau, le contenu n’est pas génial, etc.

Il y avait toujours un truc ! Résultat ? J’ai attendu plus de 6 mois avant de l’ouvrir ! Incroyable non ?

Et devinez quoi ?

Quand je l’ai enfin ouvert, je m’attendais à une avalanche de visites, mais je me suis retrouvé au final avec une seule visite ^^.

Probablement un visiteur qui s’était perdu en route.

Je m’étais fait un cinéma pour rien dans ma tête !

Au final, si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que j’ai amélioré énormément de choses sur mon blog (graphisme, contenu…) parce qu’au final mieux vaut agir même si ce n’est pas parfait et ensuite améliorer petit à petit que ne pas agir pour espérer attendre les conditions parfaites !

Et des anecdotes comme ça, j’en ai à la pelle !

Alors, agissez.

Même si ce n’est pas parfait !

il ne faut pas attendre que ça soit parfait avant d'agir ! Ne pas être parfait. Perfection réduit votre bonheur

C’est comme ça que vous apprendrez et que vous réaliserez vos objectifs.

Alors est-ce que ces 11 vous sont familières ?

Si c’est le cas, bravo.

« Bravo ? Tu rigoles Lirone ou quoi ? »

Non je ne rigole pas ;).

Bravo parce que vous en avez conscience.

« Et donc ? »

Et donc qui dit prise de conscience, dit possiblement changement.

En fait, lorsque vous prenez conscience d’un certain comportement que vous avez, vous êtes plus enclin à changer ce comportement. De manière consciente et inconsciente.

Bien sûr seulement si ce comportement vous embête et que vous souhaitiez changer.

Si vous n’avez pas envie de changer et que cela vous convient, soit, c’est votre vie et votre personne ;).

En tout cas, si vous avez pris conscience d’un de ces comportements, il n’est jamais trop tard pour vouloir changer !

La preuve que vous en êtes capable

Vous en êtes capable, d’autant plus si vous avez réussit à lire cet article jusqu’au bout sans interruption (plus des 3/4 des personnes auront abandonné). Mes félicitations d’ailleurs.

Vous avez maintenant la possibilité d’avoir un ballon sans trou ou en tout cas avec le moins de trous possible !

Je compte sur vous pour avoir le plus gros et plus beau ballon possible.

Vous méritez d’être plus heureux et plus positif dans votre vie !

C’est à vous de jouer :).

Merci pour votre attention.

Lirone

Êtes-vous capable de diffuser du positif autour de vous ? Partagez et contribuez à un monde plus positif :)
Lirone

À travers mon blog, je vous aide à devenir plus heureux et plus positif au quotidien. Première cible : votre état d'esprit. Mon but est donc de vous aider à changer votre état d'esprit afin qu'il soit plus positif. Vous verrez ainsi les choses d'une autre manière. Devenez à votre tour un diffuseur de positif et impactez à votre tour les personnes autour de vous.

Cliquez ici pour laisser un commentaire positif

MOUNY KEM CHHOM

Notre vie est la somme de nos habitudes : une vie heureuse est constituée de bonnes habitudes et à l’inverse, une vie malheureuse est constituée de mauvaises habitudes.
La métaphore du ballon est un bel exemple, quand on a une belle vie, on a un beau ballon et quand est malheureux, notre ballon est tout flagada 🙂 plein de trous, ces trous représentent nos mauvaises habitudes.

Il nous arrive parfois d’être heureux ou malheureux sans vraiment savoir pourquoi, maintenant il ne faut plus s’étonner d’où ça vient 🙂

C’est bien de prendre conscience de ces mauvaises habitudes pour les supprimer et les remplacer par les bonnes habitudes.

Merci Lirone !

Répondre
mae

Merci pour ces paroles franches, claires et simples 🙂

Répondre
Thomas

Merci Lirone ! Au top ! =D

Répondre
Laissez une réponse:

CommentLuv badge